050119 Cheville à frapper HIT, zingué avec douille plate - Dim.:6 x 39 mm - Perçage:12 mm - Boîte de 100

Cheville à frapper HIT, zingué avec douille plate - Dim.:6 x 39 mm

Lire la suite

Épuisé

Ce produit est actuellement indisponible à la vente en ligne.

Contactez le 03 52 99 00 00
pour plus d'informations.

Livraison
rapide
Satisfait ou
remboursé
Paiement
100% sécurisé
4.6 / 5
(1376 clients nous ont évalué)
  • Jeremy . P du (26), le 29/09/17
    Simple rapide facile d'utilisation
  • Ludovic N. du (30), le 12/06/16
    Je ne voulais pas 1 camion complet, l'expert m'a conseillé de panacher mon camion avec du DAP, ce que j'ai fait et je suis content
  • marc W du (79), le 12/02/18
    TRES PRO
  • yoyo L du (25), le 08/02/18
    ok
  • Jean-Marc B. du (29), le 22/10/17
    Satisfait du vendeur
  • Benjamn D du (77), le 28/07/17
    Colis reçu
  • Ronan L du (56), le 05/02/18
    respect du délai de livraison.
  • Ludovic V du (33), le 05/02/18
    Bon rapport qualité prix Livraison rapide
  • Frederic C du (63), le 05/02/18
    Livraison rapide
  • Joris N. du (51), le 02/12/17
    Bon magasin enligne
Voir tous les avis de nos clients
Description du produit

Cheville à frapper HIT, zingué avec douille plate - Dim.:6 x 39 mm

Cheville à frapper HIT, zingué avec douille plate - Dim.:6 x 39 mm

Détails :

  • Pose simple au travers de la pièce à fixer
  • Expansion par frappe ou par vissage (démontage possible)
  • Corps en polyamide 6 (nylon haute performance)
  • Meilleur placage grâçe au Ø important de la collerette

Caractéristiques :

  • Conditionnement : Boite de 100
  • Diamètre de perçage : 12 mm
  • Charge indicative sur béton : 25 kg
  • Dimensions : 6 x 39 mm
Garantie
1 an
Type
Cheville mécanique
Vendu par
100
Conditionnement
Boite de 100
Diamètre de perçage (mm)
6
Epaisseur a fixer (mm)
12
Longueur (mm)
39
Profondeur De Perçage (mm)
35
Agriconomie
Pour afficher les prix négociés dans votre ville Veuillez renseigner votre code postal
Agriconomie
Achetez vous depuis la belgique ?
drapeau de la belgique
essayer
Agriconomie
non merci