Affiner ma recherche

Type de pièces

Marque

Capacité (L)

Romain
Romain - Expert Atelier
Trier par :
   
Produits par page :
Trier par :
   
Produits par page :

56 produits

Cuve à azote liquide : cuve souple ou cuve rigide ?

Le choix du type de cuve à azote liquide est important car la solution azotée peut entraîner la corrosion de certains métaux ou alliages. Une cuve souple à azote liquide est généralement constituée de fibre en polyester ou de tissu synthétique. L’avantage principal d’une cuve à azote liquide souple c’est sa facilité d’installation. Les cuves souples peuvent avoir une capacité très variable allant de 20 m3 à 100 m3 voir 200 m3 pour les plus grandes cuves. Il est préférable d’installer votre cuve à azote liquide à l’abri des éléments car ce type de cuve azote liquide est très sensible aux conditions atmosphériques. Penser à utiliser un terrain nivelé et dégagé de toute aspérité pour l’installation de votre cuve à azote liquide. Les cuves à azote liquide rigide sont par opposition plus résistantes aux conditions extérieures et donc plus résistantes dans le temps. Les cuves à azote liquide sont disponibles en simple paroi, double paroi, en format horizontal ou vertical mais également en métal ou en plastique. Les cuves à azote liquide à double paroi sont plus résistantes et sont conçues pour prévenir des fuites d’azote liquide. Néanmoins, l’installation d’une cuve à azote liquide requiert l’assistance d’un professionnel afin de poser la cuve correctement.

Une surveillance constante de votre cuve à azote liquide

Le risque de contamination du milieu par la perte non contrôlée d’engrais liquide est réel lorsque l’on possède une cuve à azote liquide. La surveillance est donc de mise une fois l’installation de votre cuve à azote liquide réalisée. Pensez à inspecter régulièrement votre cuve pour l’état de corrosion du matériel. Vérifiez attentivement les dispositifs de sécurité de votre cuve. Vous devez procéder également au nettoyage et à la réfection de votre cuve à azote liquide. Enfin, pensez à vérifier le bon état des pièces en plastique et contrôler l’état des tuyaux et flexibles.

Le bac de rétention comme accessoire de protection

En cas de fuite d’engrais liquide, le bac de rétention doit permettre à la fois de récupérer l’engrais et d’éviter une contamination du milieu. Cette rétention est obligatoire pour les stockages d'une capacité totale supérieure à 100 m³, et reste fortement conseillé pour toute nouvelle installation de stockage d’azote liquide. La capacité de rétention sur votre installation doit être au moins égale au volume de stockage. Si vous stockez 15 000 litres de solution azotée vous allez devoir prévoir une capacité de rétention de 15 000 litres. Votre cuvette ou bac de rétention doit avoir une largeur suffisante pour que la vanne de remplissage soit située à l’intérieur du bac (pour capter les écoulements). Pour les cuves horizontales, ne pas faire de murs trop hauts qui seraient moins résistants. Pour les cuves verticales, une rétention élargie est préconisée. Pensez également à procéder au dallage de votre plate-forme en béton armé. Les emplacements des berceaux des cuves horizontales doivent bénéficier de fondations renforcées (dimensionnement selon charges). Prévoir une pente au sol à 2% vers un puisard préfabriqué pour faciliter la reprise des écoulements éventuels et des eaux pluviales. Toutes ces méthodes de rétention peuvent vous permettre de réagir rapidement en cas d’écoulement d’engrais liquide et de régler le problème rapidement et sans conséquence pour l’environnement.
Cuve azote liquide : prix
TYPE DE CUVE CONTENANCE CUVE MARQUE CUVE PRIX H.T. CUVE
Cuve rigide simple paroi 15 000 litres Duraplas 3 324,60€
Cuve rigide simple paroi 12 500 litres Duraplas 3 789,34€
Cuve rigide double paroi 25 000 litres Kingspan 16 449,57€
Cuve souple tissu PVC 30 000 litres Abeko 992,75€
Cuve rigide de transport d’engrais 6 000 litres Duraplas 2 339,10€
Châssis roulant 8 000 litres Duraplas 9 849,00€