Affiner ma recherche

Marque

Romain
Romain - Expert Atelier
Trier par :
   
Produits par page :
Trier par :
   
Produits par page :

74 produits

Qu’est-ce qu’une pompe à gasoil ?

C'est une pièce ayant pour rôle de pomper le carburant dans le réservoir et l'envoyer en direction du compartiment moteur par le biais des durites de carburant. C'est une pièce qui est indispensable au moteur sinon aucun apport de carburant n'est possible.

Il y a deux grands types de pompes à gasoil, premièrement les pompes mécaniques : elles équipent plus souvent les moteurs à carburant, elles ne sont donc plus utilisées sur les moteurs modernes. Comme leur nom l'indique leur fonctionnement est 100% mécanique, elle fonctionne à l'aide des cames de l'arbre à cames. Deuxièmement, les pompes électriques : elles équipent la majorité du parc automobile et agricole, elles sont la plupart du temps situées à l'intérieur du réservoir. Comme leur nom l'indique, les pompes à gasoil fonctionnent avec un moteur électrique, lui-même alimenté par la batterie de votre tracteur agricole. Elles ont un fonctionnement similaire aux pompes mécaniques. La pompe à gasoil électrique est alimentée par un relais, qui est commandé par le calculateur d’injection. L’alimentation du carburant est stoppée en cas de choc, en effet, la pompe à gasoil passe par un contacteur de sécurité qui est monté en série. Lorsque la pression est trop importante, celle-ci va être détectée et va permettre à un clapet de s’ouvrir.

Comment réparer une pompe à gasoil ?

Dans la majorité des cas, il s'agit d'une casse d'un transistor qui se trouve dans le compartiment électronique situé sur la partie supérieure de la pompe à gasoil. À condition d'avoir des connaissances en électronique, d'avoir une bonne station de soudure à l'étain/plomb et d'avoir quelques connaissances en mécanique, il est possible de réparer cette panne soi-même à moindre coût.

La réparation consiste à ouvrir le compartiment électronique pour remplacer le transistor défectueux. Le remplacement de la pompe à gasoil en échange standard par un concessionnaire coûte environ 2000€. Pour limiter le coût de l'intervention au prix du matériel, l'intervention peut être réalisée sur le véhicule sans démontage de la pompe à gasoil du moteur.

Voici comment procéder afin de réparer la pompe à gasoil : pour accéder au compartiment électronique, il faut retirer les quatre 4 tubes d'injection de gasoil, retirer les durites, débrancher les sondes de température et le faisceau électrique.

Il est nécessaire de retirer la pipe d'admission d'air et les volets de turbulence pour parvenir à dévisser les cinq vis TORX qui maintiennent le couvercle en aluminium du compartiment électronique. Ensuite, il faut dévisser les cinq vis TORX pour retirer le couvercle en aluminium. Pour accéder à la carte électronique de la pompe à gasoil, il faut retirer un capot en plastique noir collé avec du silicone. Il convient de couper le silicone avec un cutter sur le pourtour du capot et utiliser un petit tournevis en levier avec précaution.

Dans ce cas de défaillance, la puce du transistor n'est plus maintenue mécaniquement sur le support mécanique se trouvant en dessous de la puce. Seul le gel maintient la puce en place. Pour retirer le transistor, il faut une petite pince coupante pour couper les deux fils argentés à ras de la puce du transistor défectueux. Ensuite, on retire la puce avec une pince brucelles ainsi que le gel souple délicatement autour du transistor avec un coton tige en faisant tourner le coton tige pour que le gel se colle dessus. Il faut raccorder les deux fils argentés sur les deux autres broches du transistor en veillant à croiser les fils par rapport aux deux broches transitoires : le fil argenté de droite se soude sur la branche de gauche du transistor et le fil argenté de gauche se soude sur la branche droite du transistor.

Avec une pince brucelles, on entoure chaque fil autour de la broche du transistor en veillant à laisser du mou dans le fil. Ensuite, il faut mettre du gel souple sur le transistor en veillant à laisser du mou dans le fil de façon à maintenir les fils en place. On retire les résidus de silicone sur le capot plastique noir et on remet du silicone sur le pourtour de ce capot et on le remet en place dans la pompe à gasoil pour refermer le compartiment électronique et pour rétablir l'étanchéité. Il faut retirer le surplus de silicone et attendre un peu le séchage puis remettre en place le couvercle en aluminium, puis visser les cinq vis TORX. On remonte tout ce qui a été retiré et on raccorde les prises électriques et la batterie.

Comment changer une pompe à gasoil ?

D'abord, il est nécessaire de changer une pompe à gasoil lorsqu’elle ne marche plus. C'est-à-dire que le moteur tourne mais il ne démarre pas ou lorsqu'il démarre mais il y a une fumée noire qui signifie une mauvaise combustion. Pour changer une pompe à gasoil, il faut avoir un jeu de clés plates de taille 5 à 20, une clé à cliquet avec des douilles de 5 à 20, une petite clé à cliquet avec des douilles de 5 à 14 et une rallonge. Il est également nécessaire d’avoir une pompe à gasoil avec son joint, une lame de cutter, un maillet à embouts nylons, des chiffons, des gants en plastique, du dégraissant, une lampe, des petits bacs pour mettre les pièces que l'on dépose et enfin des absorbants.

Il faut commencer par faire le ménage autour de soi et du moteur pour être bien installé. Ensuite, on coupe l'arrivée de gasoil en fermant le robinet d'isolement et on coupe l'électricité sur la batterie. Puis, on dévisse les vis d'arrivée et de refoulement du gasoil, on les récupère ainsi que les rondelles. Côté refoulement, le tuyau est rigide, il est donc nécessaire de dévisser également côté filtre pour permettre de bouger celui-ci. Une fois la pompe libre de ses tuyaux, on peut commencer à retirer les deux goujons qui la maintiennent au bloc moteur. Une fois les deux goujons extraits, la pompe à gasoil peut rester collée au bloc moteur. L'utilisation d'un petit maillet à embout nylons pour tapoter dessus permet de la décoller.

Lorsque la pompe à gasoil est déposée, il faut bourrer un chiffon en tissu dans le trou du bloc moteur pour éviter par la suite que des morceaux, pièces ou poussière pénètrent dans le moteur. Ensuite, on remet la pompe en place, un serrage ferme est suffisant. On raccorde les arrivées et refoulement de gasoil. On purge l'air du circuit de gasoil, pour cela, il faut ouvrir la vanne d'isolement du réservoir, ouvrir la vis de purge située sur le dessus du filtre et actionner le petit levier situé sous la pompe de gavage. On laisse le gasoil s'écouler un petit peu et on referme la vis de purge. Puis, il est temps de passer au nettoyage. La dernière étape est la requalification qui consiste à redémarrer le moteur.

Comment amorcer une pompe à gasoil ?

Afin d’amorcer une pompe à gasoil, il faut tout d'abord dévisser et retirer la vis de purge. Puis on aspire du gasoil propre dans une seringue et on l'injecte dans le raccord de purge d'air. Il faut répéter plusieurs fois l'opération jusqu'à remplir le filtre à gasoil (au moins cinq seringues de 20 ml). Pour faciliter l'amorçage de la pompe à gasoil, il est recommandé lors du remplacement du filtre de remplir de gasoil neuf la cuve avant de revisser le couvercle. Il y aura alors moins de gasoil à introduire à la seringue.

Il faut ensuite revisser la vis de purge. Il convient ensuite d’accélérer à fond et de démarrer le moteur. Puis on redémarre et on attend cinq à sept secondes et une nouvelle fois on redémarre. Il est important de vérifier l'absence de fuite sur la vis de purge d'air et sur la vis de purge d'eau.

Comment purger une pompe à gasoil ?

L'entrée d'air est dans la tuyauterie. Il faut commencer par le réservoir principal en suivant le circuit, comme le gasoil. En premier, on repère les différents points morts du circuit de la partie basse, ce sont les endroits où les bulles d'air du gasoil ne pourront pas remonter plus haut dans la tuyauterie car il y a un « point haut » dans le circuit à cet endroit sous possibilité de fuite pour une bulle d'air.

Pour vérifier que le circuit est correctement purgé, il est possible de défaire un injecteur et voir si celui-ci crache bien un nuage vaporisé de gasoil en donnant un petit coup au démarreur.

Comment bien choisir sa pompe à gasoil?

Avec les journées qui se rallongent, les agriculteurs ravitaillent les tracteurs et les moissonneuses batteuse directement aux champs afin d’optimiser au maximum leurs temps et leurs déplacements. Qu’il s’agisse de faire le plein de carburant, transvaser du fioul d’une cuve à l’autre ou même de vidanger un réservoir, la pompe de transfert est essentielle. Manuelle ou électrique, la pompe de transfert devient incontournable pour prolonger ces journées de travail au champ ou même contrer l’éloignement des différents sites de production.

Quelles sont les propriétés à regarder ?

Afin de faire le bon choix lors de l’achat d’une pompe à gasoil, il est nécessaire de regarder les points suivants : les quantités de carburant à transférer, le débit de transfert, une pompe à gasoil fixe ou mobile, le poids et la dimension de la pompe à gasoil et la longueur du tuyau d’aspiration.

Qu’est-ce qu’une pompe de transfert ?

La pompe de transfert, qu’elle soit à eau, a gasoil ou à huile permet de faire passer un liquide d’un réservoir à un autre. Permettant un débit de travail important, elle protège surtout son utilisateur du contact avec les différents fluides. N’étant pas immergé, les pompes de transfert s’entretiennent facilement.

Quels sont les principaux critères de choix d’une pompe de transfert ?

Pour bien choisir sa pompe, il sera primordial d’évaluer ses besoins. Pour cela et vous aidez lors de votre décision, n’hésitez pas à prendre en compte les critères suivants: Dans un premier temps, la question la plus simple sera de savoir si la pompe à carburant sera fixe ou nomade. En effet, selon la position de la pompe certaines qualités de praticité et d’alimentation seront à mettre en avant. Le poids et la dimension de la pompe, par exemple, si vous vous déplacez souvent avec votre dispositif, il est préférable de choisir les modèles légers et peu encombrants. A l’inverse, si la pompe est fixe et que vous cherchez un débit important tourner vous vers des pompes plus imposantes. Après avoir identifié son emplacement sur l’exploitation, le deuxième point de vigilance sera le débit. Le débit de transfert est un des principaux critères pour le choix de votre pompe. Le débit met directement en relation le volume de carburant à transvaser avec le temps que vous souhaitez y passer. La pompe doit s’adapter aux réservoirs que vous souhaitez transposer, en effet, la demande sera différente entre remplir le réservoir du tracteur tondeuse et du tracteur de tête lors d’une journée de déchaumage.

Enfin, selon les réservoirs que vous souhaitez pomper, la longueur du tuyau d’aspiration sera le dernier critère à prendre en compte. Cet élément rend la pompe à gasoil plus pratique puisqu’il n’est pas nécessaire de rapprocher les deux récipients pour effectuer le transfert.

Quels sont les différents types de pompes de transfert ?

Il existe deux grands types de pompes de transfert. Les plus simples d’utilisation, réservées aux petites quantités de liquide. Au sein de cette catégorie, il y aura les pompes de transfert à bille et à canne. Lorsque le débit de chantier et le volume deviennent trop conséquents, alors l’utilisateur devra se tourner vers la pompe électrique.

Pompe manuelle

Ces pompes s’actionnent manuellement sans avoir besoin de source d’énergie à proximité pour les alimenter.

Pompe de transfert à piston

Utilisant le principe des vases communicants, cette pompe est la plus simple à utiliser et à mettre en place. Constituée d'un simple tuyau sur lequel est monté un embout emprisonnant une bille, cette pompe sert principalement à transvaser ponctuellement de petites quantités de carburant (motoculture par exemple). Le débit moyen de ces pompes est d’environ 30 l/m (litres par minute). L’entretien de cette pompe sera des plus rapides, un nettoyage rapide après usage. Elle sera facile à amorcer pour commencer le travail au plus vite. Le seul bémol de ces pompes sera sa position par rapport aux réservoirs. En effet, le réservoir récepteur doit impérativement se trouver plus bas que le réservoir source.

Pompe de transfert rotative

Spécifiques aux cuves, fûts et tonneaux, à manivelle ou à levier, on les retrouve souvent dans les ateliers pour les vidanges, sur les fûts d’huile. Il existe différents types de canne, qui s’adapteront selon la taille du fût à vider. Elles sont de formes et de tailles variées - surtout en ce qui concerne le diamètre et la longueur de la canne. Pour contrôler le débit, veiller à adapter le diamètre du tube et la taille de la manivelle.

Le corps de pompe est dans la majorité des cas en fonte. Elle est idéale pour les huiles à faible viscosité, le fioul ou le gasoil. Si vous avez d’importants volumes à transvaser, orientez votre choix vers une pompe manivelle - le débit moyen est d'environ 45 l/m ; si au contraire vous avez à pomper de faibles quantités, un levier convient parfaitement - environ 0,3 à 0,5 l par coup de levier. Le tube plongeur est réglable pour s’adapter aux différents types de fûts.

Comme sa consœur, l’entretien est simple, avec un nettoyage régulier de la pompe, mais aussi un changement périodique des joints.

Pompe de transfert électrique

La pompe de transfert électrique est conçue pour les gros volumes et les utilisations fréquentes. Elles peuvent être fixes ou mobiles. Ces pompes, sont la plupart du temps, destinées à être fixées en un point proche d’une source de courant. Pour les gros volumes, soyez attentifs à la puissance du moteur et aux diamètres des tuyaux pour être en adéquation avec votre débit et les réservoirs. Veillez à avoir des tuyaux de refoulement et d’aspiration, assez longs pour pouvoir évoluer en toute sécurité autour de la pompe et que son utilisation soit des plus pratiques. De plus, de ces tuyaux dépendra le débit et donc la vitesse de transfert.

La grande majorité des pompes de transfert électriques sont dites auto-amorçantes, ce qui signifie que le corps de pompe et le tuyau d'aspiration n'ont pas besoin d'être pleins de liquide (ou vides d'air) pour que le pompage démarre. Cette option est importante si vous souhaitez préserver votre pompe dans le temps mais surtout pouvoir commencer à pomper rapidement.

Si vous souhaitez acquérir une pompe sans cet élément, il faudra impérativement monter un clapet anti-retour sur votre tuyau de refoulement, sinon vous vous devrez refaire la manipulation de remplissage de l'aspiration et du corps de pompe à chaque utilisation.

Il est vivement conseillé de monter une crépine sur l'aspiration pour éviter le colmatage ou le blocage de la pompe. En effet, lors du pompage, surtout, des fonds de cuves des dépôts pourraient encrasser votre pompe mais surtout le moteur ou vous transvaser le carburant.

L'entretien se limite aux changements des joints périodiquement et à la surveillance des roulements, ventilateur, plaque à bornes du moteur électrique.

Quelle pompe à gasoil choisir sur mon exploitation?

Votre pompe à gasoil s'adapte à vos besoins et travaux sur l’exploitation. Dans un premier temps, réaliser une étude préalable de vos besoins (débits, déplacement de la pompe, réservoirs à transvider).

Et surtout ne jamais négliger les risques que représente le transfert d’hydrocarbure au sein de votre exploitation.

Quel est le prix d’une pompe à gasoil ?

Le prix d’une pompe à gasoil va beaucoup dépendre de la marque, de la qualité de fabrication et du débit de la pompe à gasoil. Il est compliqué de communiqué sur des prix définitifs mais le tableau suivant vous permet d’avoir une idée des prix que nous pratiquons.

Prix pompe à gasoil
MARQUE DÉBIT PRIX (€ H.T.)
PIUSI 56 l/min 124,21€ H.T.
PIUSI 72 l/min 180,68€ H.T.
RENSON 56 l/min 219,50€ H.T.
DURAPLAS 80 l/min 372,59€ H.T.

Une large gamme de pompes à gasoil sur Agriconomie

Nous vous proposons une large gamme de pompes à gasoil au meilleur prix et en livraison rapide sur votre exploitation. Notre gamme comprend des pompes à gasoil des marques de haute qualité Renson, Piusi, Duraplas et Pressol. Agriconomie c’est la référence de la vente de pièces tracteurs en ligne en France avec plus de 100.000 produits pour répondre à vos besoins en pièces détachées. N’hésitez pas à consulter nos gammes d’engrais, de semences agricoles, de produits phytosanitaires et de matériel d’élevage pour couvrir tous vos besoins tout au long de l’année.

Agriconomie
Pour afficher les prix négociés dans votre ville Veuillez renseigner votre code postal

En cliquant sur « Voir les prix » vous acceptez nos Conditions générales d'utilisation. et la Politique de protection des données

Les informations demandées sont nécessaires au calcul des prix des engrais et aux échanges commerciaux. Les champs proposés sont obligatoires. Votre adresse email sera utilisées pour échanger avec vous et vous envoyer nos newsletters (contenu technique, lettre d’information marché, offres commerciales, etc.). Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et d’opposition au traitement de vos données ainsi que du droit de définir des directives sur le sort de vos données après votre décès. Vous pouvez exercer ces droits dans les conditions prévues par la Politique de protection des données et en envoyant un email à privacy@agriconomie.com.
Les produits de cette catégorie étant dédiés à une utilisation professionnelle, vous confirmez que l’adresse email utilisée est dédiée à votre activité professionnelle.