Affiner ma recherche

Type de pièces

Romain
Romain - Expert Atelier
Trier par :
   
Produits par page :
Trier par :
   
Produits par page :

293 produits

Que ce soit dans la tôlerie, le ferraillage ou tout autre domaine nécessitant l’assemblage de métaux, appelé techniquement soudure, un outil reste indispensable, le poste à souder. Son utilisation nécessite des techniques spécifiques en alliage de métaux, il faut alors un professionnel dans le domaine pour le manier correctement, du fait que l’outil peut être très dangereux, voire mortel pour son utilisateur.

Qu’est-ce qu’un poste à souder ?

Dans la langue courante, on dit plutôt poste à soudure. Cette dénomination est plus claire et définit parfaitement l’outil. En d’autres termes, les postes à souder font référence à un appareil qui sert à assembler ou joindre des éléments, ici on parle surtout d’assemblage de métaux. Si l’on souhaite donc donner une définition facile du produit, c’est tout simplement un appareil électrique qui sert à joindre deux pièces en acier ou en métal comme l’inox de sorte que les deux n’en forment qu’un seul sur le plan atomique. Dans une définition plus technique, c’est un transformateur qui modifie le courant d’entrée en courant électrique de soudage. Au contraire des machines industrielles, ces postes sont obligatoirement des appareils portables qui peuvent être déplacés sur les lieux d’interventions.

Il existe plusieurs types de postes à souder selon la nature des travaux, peu importe le modèle, si vous êtes débutant, mieux vaut s’entrainer longuement à manipuler l’outil pour éviter les accidents graves. Le modèle qui convient au bricoleur débutant est le poste à souder MMA Inverter. Les modèles MMA inverter sont faciles à utiliser, leur puissance est aussi réglable. Le poste MMA inverter permet de souder de l’acier, de l’inox ou de la fente. Cependant, le MMA Inverter ne peut pas souder du cuivre ou de l’aluminium. Il y a aussi les postes semi-automatiques Inverter capables de réaliser divers travaux plus complexes. Les postes MIG MAG inverter qui sont destinés à des professionnels travaillant souvent avec de l’alliage fusible. Enfin, il y a les postes TIG inverter qui permettent des travaux de qualité, très fins, et sans trace.

Quels sont les différents types de soudures ?

Il existe de nos jours, grâce à l’évolution des techniques et de la technologie, plusieurs types de soudures. Premièrement, nous parlerons de l’alliage oxy-acétylénique, aussi appelé dans le langage courant l’alliage acétylène. Cet outil est surtout utilisé pour assembler des éléments métalliques de même nature ou de nature différente, recharger un élément pour reconstituer ses parties en rupture, rendre des pièces en acier plus dur à la surface, décaper la surface de l’acier comme l’inox pour enlever la peinture ou la rouille le recouvrant, chauffer des éléments métalliques pour les plier ou leur donner une forme bien précise, couper des éléments en acier comme l’inox, et enfin déposer les écrous.

La fusion des métaux est provoquée par la chaleur dégagée par la combustion de l’oxygène et d’acétylène atteignant les 3000°C. Lorsque le mélange est bien équilibré, la chaleur peut dépasser les 3200°C. Le métal d’apport ou la baguette à électrodes est amené de façon manuelle dans le bain de fusion. C’est l’énergie calorifique de la flamme qui permet de faire fondre l’élément à joindre et la baguette à électrodes pour donner le bain de fusion. Après refroidissement, on obtient le cordon.

Deuxièmement, nous parlerons du soudage électrique par résistance et ses détails. Par définition, c’est le fait d’assembler définitivement pour créer une continuité de la nature des aciers joints. Ce procédé évite l’usage de la baguette de fil à électrodes et autre produit d’union comme les agrafes, les rivets ou la boulonnerie. Cependant, le procédé nécessite la mise en œuvre des effets conjugués d’une pression mécanique et de l’intensité du courant électrique qui traverse la pièce assemblée. Ainsi, contrairement au classique, elle nécessite une grande intensité de courant électrique pour la mise sous pression des pièces à assembler. L’intensité requise monte à 400 A pour une électrode de 6,3 mm. L’intensité varie en fonction de la taille de l’électrode. La fusion des pièces est ainsi provoquée par l’échauffement à haute intensité.

Troisièmement, nous évoquerons le soudage à l’arc électrique (soudure MMA) et ses détails. Ce procédé nécessite l’usage de l’arc électrique pour chauffer la température des métaux à assembler pour obtenir une fusion.

Quatrièmement, la soudure tig ou à l’arc avec électrode non fusible et ses détails. C’est un autre type de soudure à l’arc avec électrode sous protection gazeuse. Le principe est identique au soudage à l’arc mma, nécessitant l’arc électrique pour faire fusionner les pièces en surélevant la température de ces dernières. La soudure tig, déclinaison de la soudure à l’arc sous protection, est une évolution améliorée du soudage semi-automatique. Elle remplace le fil fusible par une électrode non fusible dans le but de conserver l’avantage de la protection de la partie soudée sous un gaz de protection. Elle vient même des mots «tungsten inert gas » qui signifient que le gaz utilisé est en protection et l’électrode non fusible en tungstène. Ce procédé nécessite l’utilisation d’une baguette à ou apport de métal.

Cinquièmement, nous nous pencherons sur le soudage mig mag et ses détails, déclinaison de la soudure à l’arc. Son principe est quasiment identique à la soudure tig. On parle de MIG ou de MAG en fonction du gaz protecteur s’il est inerte ou actif pendant la fusion. MIG vient des mots « Metal Active Gaz », un gaz inerte éjecté sur l’alliage en cours. Ce gaz est généralement l’Argon ou l’Helium. MAG vient des mots Metal Active Gaz, un gaz actif favorisant la qualité de l’assemblage.

À la 6e place, la brasure, une déclinaison de la soudure à l’arc mma. Elle a pour principe l’assemblage permanent de matériaux en acier ou en métal comme l’inox par l’ajout d’une baguette à électrodes ou métal d’apport. La brasure ne nécessite l’usage de pièces d’union. On dit qu’il y a brasure lorsque deux éléments sont assemblés de façon à ce que la baguette à électrodes simule la continuité de la matière entre les deux pièces. Ceci dit, sur le plan atomique, le métal d’apport ne pénètre pas le métal des éléments à joindre. La brasure nécessite donc un métal d’apport et un appareil de soudage.

Septièmement, nous parlerons du soudage laser. Ce procédé assure la fusion des lèvres des pièces à joindre grâce à un flot de lumière cohérente qui chauffe rapidement la température des pièces jusqu’à leur fusion. Le laser apporte plus de précision et plus de finesse que l’arc électrique mma. Le faisceau laser a l’épaisseur d’un cheveu, le bain de fusion est transporté de façon mécanique pour la précision du soudage. Une fois solidifié, l’alliage fusible est invisible à l’œil nu. Ce procédé a quasiment le même principe que la MIG MAG ou la TIG, mais son électrode.

Enfin, nous parlerons du soudage plasma ou MIG ou TIG à très haute température. Le principe du plasma a le même principe que la soudure à l’arc, que ce soit TIG ou MIG, sauf qu’il nécessite un gaz supplémentaire qui augmente de façon considérable la température du soudage jusqu’à effet plasmatique. De ce fait, si le soudage plasma nécessite l’usage d’une électrode comme pour le soudage TIG et MIG, le procédé par plasma est protégé par une buse plasma en cuivre garantissant un refroidissement à l’eau en permanent évitant ainsi la fusion.

Comment choisir votre poste à souder ?

Choisir son poste à soudure dépend du besoin de l’utilisateur concernant son usage c’est-à-dire le type de métal à souder et l’épaisseur des pièces. Pour le choix d’un poste MMA inverter, les critères à prendre en compte sont la puissance du courant en Ampères, le taux de fonctionnement en Ampères et en pourcentage, la capacité de l’outil mma en courant continu selon le type d’électrode soudure. Pour le choix d’un poste MIG professionnel, poste MAG et TIG inverter, vous devez considéré l’alimentation du produit en une tension de 220 V monophasé ou une tension de 380 V triphasé, la puissance du courant en Ampère, la capacité du produit, le taux de fonctionnement, la capacité de la torche à dérouler la bobine de fil à souder et la capacité du poste à diffuser les différents gaz de soudage. Revenons à l’alimentation, sachez que le courant de sortie délivré par le matériel est caractérisé par le type de courant continu, la tension à vide et la puissance en Ampère. La tension à vide est la tension électrique mesurée aux bornes de l’appareil avant qu’il ne débite le courant. Il est aussi important de bien choisir sa torche à souder pour un meilleur usage. Si vous prévoyez d’utiliser la torche, vous devez vous référer au confort de l’outil, son poids, le positionnement de la main et la forme de la torche. Vous devez aussi bien choisir la pince de masse. Il en existe deux types de pince de masse porte électrodes, la pince de masse porte à levier et le pince de masse à visser. Il est à noter que le point de raccordement de la pince de masse doit absolument correspondre à la section du câble.

Quelles sont les marques de poste à souder ?

Il existe sur le marché plusieurs modèles et marques de poste à souder, faire un choix est un vrai casse-tête. Pour vous aider, voici les marques qui proposent les modèles les plus performants du moment, mais aussi les plus pratiques et faciles à utiliser : Greencut, SILEX, STANLEY, MVPOWER, GYS, STAMOS, Einhell et beaucoup d’autres qui sont moins connus sur le marché mondial. S’il faut choisir parmi ces marques, nous vous recommandons la marque GYS, un groupe industriel français. Ces modèles inverter sont les plus recherchés sur le marché. Les produits phares du moment sont le modèle GYS Gysmi 160, PROMIG 400-4 S DUO.DV – GYS ou TRIMIG 350 G DV – GYS.

Quels sont les accessoires et équipement pour poste à souder ?

Les accessoires et équipement sont essentiels pour apporter plus de confort et de fonctions dans l’usage du produit. Parmi les accessoires et équipement les plus utilisés, on peut citer la masque de soudure qui est indispensable, il existe divers types de masque comme le masque passif, le masque actif et le masque ventilé, la commande à distance, le refroidisseur qui s’installe sur la torche TIG ou MIG MAG pour la refroidir à l’eau, le dévidoir MIG-MAG qui stocke la bobine de fil et fait avancer le fil de soudage sous commande et un groupe électrogène. Il existe encore plusieurs accessoires et équipement selon les modèles, vous trouverez facilement des accessoires et équipement chez les magasins dédiés ou sur internet.

Une large gamme de matériel d’atelier sur Agriconomie.com

Sur Agriconomie nous vous proposons une gamme de compresseurs : compresseur 100l, compresseur à vis, compresseur monocylindre et compresseur bicylindre. Notre offre comprend également des aspirateurs professionnels, des pompes à eau, des chauffages d’atelier, des cuves à eau, de l’outillage électroportatif et des grillages rigides.

Agriconomie c’est aussi le spécialiste de la vente de pièces agricoles en ligne en Europe. Achetez vos pièces de tracteur adaptables des plus grandes marques : tracteur John Deere, tracteur Fendt, tracteur Kubota, tracteur Manitou, tracteur Claas. Tous vos filtres tracteur, gyrophare tracteur, phare travail led, radiateur tracteur, durite de refroidissement, embrayage tracteur et pneu tracteur. N’hésitez pas à consulter notre gamme d’engrais, de semences agricoles, de nutrition animale et de matériel d’élevage.

Agriconomie
Pour afficher les prix négociés dans votre ville Veuillez renseigner votre code postal

En cliquant sur « Voir les prix » vous acceptez nos Conditions générales d'utilisation. et la Politique de protection des données

Les informations demandées sont nécessaires au calcul des prix des engrais et aux échanges commerciaux. Les champs proposés sont obligatoires. Votre adresse email sera utilisées pour échanger avec vous et vous envoyer nos newsletters (contenu technique, lettre d’information marché, offres commerciales, etc.). Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et d’opposition au traitement de vos données ainsi que du droit de définir des directives sur le sort de vos données après votre décès. Vous pouvez exercer ces droits dans les conditions prévues par la Politique de protection des données et en envoyant un email à privacy@agriconomie.com.
Les produits de cette catégorie étant dédiés à une utilisation professionnelle, vous confirmez que l’adresse email utilisée est dédiée à votre activité professionnelle.