03 52 99 00 00 (non surtaxé) ou service client (réponse sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Appel à projets GIEE
Actualités

Appel à projets pour la reconnaissance et l'animation de GIEE

Date de publication : 07/05/2024

Candidatez jusqu’au 20 juin

L’État met en place un appel à projets régional de "reconnaissance et animation de groupements d'intérêt économique et environnemental" pour 2024. Cet appel à projets vise à reconnaître officiellement la qualité de GIEE à des collectifs d'agriculteurs avec, le cas échéant, d'autres partenaires. Ce projet a également pour objectif de financer l’animation de GIEE. La période de candidatures se situe entre le 2 mai et le 20 juin 2024 au plus tard.

Que sont les GIEE ?

Les groupements d’intérêts économiques et environnementaux (GIEE) sont composés de collectifs d’agriculteurs (et parfois d’autres partenaires) qui s’engagent dans un projet pluriannuel de modification ou de consolidation de leurs activités, mettant en perspective des objectifs économiques, environnementaux et sociaux. Les GIEE constituent l’un des outils définis dans la loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt, dont le but est de structurer et favoriser la transition agroécologique de l’agriculture française sur le terrain et au plus près des agriculteurs.

Ils concernent des projets collectifs dont l’objectif est de combiner performances économique, environnementale et sociale des exploitations. Ils doivent également permettre d’impliquer plus efficacement l’ensemble des acteurs des filières et du développement agricole en lien avec les enjeux spécifiques des territoires.

Qui peut se porter candidat ?

Le projet de GIEE se doit d’être porté par une personnalité morale. Au sein de ce collectif et dans les instances décisionnelles, les agriculteurs votent à la majorité absolue. Les candidats doivent déposer un dossier comportant un volet « Reconnaissance » et un volet « Animation », dans l’éventualité où ces derniers souhaitent demander un financement de l’animation du projet de GIEE.

Thomas

Thomas, Rédacteur
chez Agriconomie.