03 52 99 00 00 (non surtaxé) ou service client (réponse sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Blocage à la frontière franco-andorrane
Actualités

Blocage à la frontière franco-andorrane

Date de publication : 31/05/2024

D'ici quelques jours, l'accès principal à Andorre sera bloqué par la lutte paysanne. Ce blocage, qui aura lieu à la frontière franco-andorrane, vise à faire entendre leurs revendications.

Une journée complète à l'arrêt

La Principauté d'Andorre se prépare à un blocage d'envergure qui aura lieu le lundi 3 juin prochain et qui durera 24 heures.

En effet, l'expression "l'union fait la force" prend son sens, car plusieurs organisations agricoles se sont réunies afin de bloquer "tous les points reliant l'Espagne à la France", comme le rappelle le journal local le Diari d'Andorra : « Le pays se dirige vers une nouvelle journée de coupures aux frontières » ; « Plusieurs organisations paysannes se sont unies pour fermer lundi prochain tous les points qui relient l’Espagne et la France ».

Selon les dires du groupe Revolta Pagesa, l’une des organisation à l'initiative de ce mouvement, le blocage est prévu pour le lundi 3 juin et pour une durée de 24 heures.

Un accès épargné

L'accès à la ville de la Seu d’Urgell (Catalogne) sera fermé au passage de l’ensemble des véhicules mais ouvert à celui des secours. Pour l’Andorre, fermer la frontière avec espagnole reviendrait littéralement à se retrancher dans la Principauté.

La frontière franco-andorrane par le Pas de la Case serait en revanche le seul passage ouvert à tous, information confirmée par les annonces des agriculteurs français.

Du jamais vu

« C’est une première historique », assure Jérôme Bayle, leader de la lutte paysanne. Les agriculteurs français et espagnols sont conseillés de se rassembler sous les mêmes revendications, à savoir : « détaxations sur les énergies, sécurité alimentaire, révision de la fiscalité agricole, aide à l’accès au photovoltaïque ».

Thomas

Thomas, Rédacteur
chez Agriconomie.