03 52 99 00 00 (non surtaxé) ou service client (réponse sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Des agriculteurs mènent une action près de Rennes
Actualités

Cercueil et mise en bière : des agriculteurs mènent une action dans le centre-ville à Rennes

Date de publication : 16/05/2024

Un acte « d’hommage »

Le samedi 11 mai 2024, dans le centre-ville de Rennes, des agriculteurs de la Confédération paysanne d'Ille-et-Vilaine ont exprimé leur insatisfaction. Un cercueil s'est posé. Un groupe d'agriculteurs et d'agricultrices de la Confédération paysanne d'Ille-et-Vilaine s'est rassemblé le samedi 11 mai 2024, vers 12 h, place Sainte-Anne, à Rennes.

Les manifestants présents ont expliqué qu'une carriole transportant un cercueil était installée afin de « rendre hommage à l'agriculture paysanne qui va bientôt nous quitter ». Les producteurs ont mis des produits paysans dans le cercueil afin de les transformer en bière.

La loi d’orientation agricole remise en question

Le cortège s'est ensuite dirigé vers la préfecture de région, rue Martenot, vers 12 h 20. Les passants ont reçu des flyers, qui étaient des invitations, afin de les convier à participer à cette « cérémonie » à 12 h 45.

« Les paysans et paysannes de la Confédération paysanne 35 ont la profonde tristesse de vous annoncer la mort prochaine de l'agriculture paysanne et vivrière qui va survenir le lundi 13 mai 2024, à l'Assemblée nationale par le vote de la loi d'orientation agricole. »
Confédération paysanne 35

Le projet de loi d'orientation sur l'agriculture est critiqué par la Confédération. D'après les agriculteurs, les perturbations agricoles qui ont eu lieu au début de l'année 2024 ont modifié le contenu de cette loi. Il s'agit bien évidemment d'une dégradation de l'agriculture paysanne.

La Confédération paysanne met en évidence la non-protection de l'environnement. Selon Charlotte Kerglonou, porte-parole de la section syndicale départementale, lors des discussions, nous avions exprimé notre volonté de faire face aux changements climatiques, cependant, ce projet de loi encourage une agriculture industrielle.

Le syndicat agricole soutient également l'idée de créer des fermes qui encouragent l'installation des jeunes agriculteurs et favorisent la transmission.

Charlotte Kerglonou explique que l'enterrement organisé aujourd'hui constitue un symbole pour marquer le coup avant le débat de l'Assemblée nationale.

La FNSEA est également critiquée par le syndicat pour sa co-gestion avec le gouvernement. « Ce que nous proposons ne nous semble pas être écouté », termine la porte-parole de la Confédération paysanne 35.

Peu avant 14 heures, l'action s'est terminée devant la préfecture de région.

Thomas

Thomas, Rédacteur
chez Agriconomie.