03 52 99 00 00 (non surtaxé) ou service client (réponse sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Deux jeunes ingénieurs créent un moyen d'optimiser les déplacements des agriculteurs
Actualités

Vendée : deux jeunes ingénieurs inventent un système pour faciliter les déplacements des agriculteurs

Date de publication : 02/05/2024

Un concept astucieux

Créée par deux jeunes ingénieurs qui ont mûri dans le monde agricole, la société CR Industry, implanté à la Pépinière de La Roche-sur-Yon, vient de remporter l'appel à projets Specifik.

Le concept est astucieux : Clovis Richard et Baptiste Cormerais travaillent sur ce projet depuis plus de trois ans. Ils l’ont façonné pendant leurs études et en ont fait le sujet de leur mémoire l’ICAM.

Dès le départ, un constat les frappe : « Les déplacements en tracteur entre les différents pôles d’une exploitation, domicile, bâtiments, parcelles, sont coûteux en carburant, donc peu écologiques et chronophages. »

Selon l’activité, il faut parfois utiliser un deuxième tracteur. Parfois séparés de plus de 5 km, ils obligent l’agriculteur à demander qu’on vienne le récupérer.

Leur première idée a été la suivante : transporter un petit véhicule d’appoint à l’avant ou à l’arrière du tracteur, en l’occurrence un vélo tout terrain (électrique ou non) et une moto.

Le « TM2 », c’est le nom du projet, avait déjà remporté un concours d’innovation en 2020. Il est également commercialisé depuis septembre 2023 sous la marque Tract’Moi et « une centaine d’exemplaires ont été vendus », ajoute Clovis Richard, qui indique « qu’ils sont les seuls sur ce créneau en Europe ».

Transporter des véhicules sur un tracteur

Loin de tout repos, les deux jeunes entrepreneurs inventent, après un an et demi de recherche, le TM4, dispositif repliable permettant de transporter un quad, « véhicule qui équipe environ un agriculteur sur cinq », selon leur étude de marché.

Le nouveau dispositif est attendu par les concessionnaires agricoles, qui sont près de 5000 en France, aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne et en Suisse. Conçus par deux ingénieurs qui maîtrisent aussi, par leur formation, les processus industriels, les outils de mobilité sont fabriqués par des entreprises de chaudronnerie à La Roche-sur-Yon et à Fontenay-le-Comte.

Le prix décerné par le Centre de ressources et d’innovation leur a apporté visibilité et financements pour développer leur produit, ainsi qu’une aide sur la propriété industrielle, l’établissement de brevets et la prise en charge des assurances.

Désormais présents avec 25 points de vente et référencés dans plus de 300, Clovis et Baptiste ont « l’objectif de créer un réseau national de distribution ».

En complément, les deux amis ont déjà, avec AgriCycles, leur propre marque de vélos électriques tout-terrain, utilisables en milieu agricole ou sur terrains privés.

Thomas

Thomas, Rédacteur
chez Agriconomie.