03 52 99 00 00 (non surtaxé) ou service client (réponse sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Fin du blocus polonais à la frontière ukrainienne
Actualités

Les agriculteurs polonais mettent fin à leur dernier barrage routier à la frontière ukrainienne

Date de publication : 30/04/2024

La fin d'un blocus de plusieurs mois

Lundi, les agriculteurs polonais ont mis fin au blocus du dernier poste-frontière avec l'Ukraine, qu'ils tenaient depuis plusieurs mois, apaisant ainsi les tensions qui avaient altéré les relations entre les deux pays.

Le ministre ukrainien de l'Agriculture a exprimé ses remerciements à la Pologne pour son "approche constructive" vis-à-vis de la levée du blocus. Il a souligné dans une déclaration que, malgré les défis rencontrés lors des discussions avec Varsovie et les organisations professionnelles, l'essentiel résidait dans l'obtention d'un résultat positif.

Andrzej Juzwiak, le porte-parole des gardes-frontières polonais, a annoncé à Reuters que l'accès à tous les points de passage frontaliers avec l'Ukraine est désormais entièrement libre et sans restriction.

Depuis la fin de l'automne dernier, les agriculteurs et les camionneurs polonais ont engagé des blocus aux frontières avec l'Ukraine pour protester contre ce qu'ils considèrent comme une concurrence déloyale. Ils dénoncent l'inaction du gouvernement, qui, selon eux, favorise les concurrents étrangers depuis le début du conflit en Ukraine, nuisant ainsi à leur activité. Ils expriment en particulier leur frustration face à l'exemption de permis accordée aux camionneurs ukrainiens, leur permettant de franchir la frontière polonaise sans les contraintes habituelles.

L'administration ukrainienne des frontières a déclaré que les camions acheminant des céréales - une question ayant suscité l'ire des protestataires polonais - resteront soumis à des restrictions particulières.

Des manifestations discutées

Les manifestations ont suscité des critiques virulentes de la part des dirigeants ukrainiens, surtout dans un contexte où les tensions frontalières se sont intensifiées pendant l'hiver.

Varsovie et Kyiv ont entamé des pourparlers multidimensionnels visant à trouver une solution, l'Ukraine demandant l'intervention de l'Union européenne.

En mars, l'Ukraine et la Pologne ont marqué des progrès significatifs dans leurs négociations sur l'importation de produits agricoles. Toutefois, bien qu'ils aient travaillé à harmoniser leurs positions sur des enjeux économiques et de sécurité, ils n'ont pas réussi à conclure un accord définitif.

Thomas

Thomas, Rédacteur
chez Agriconomie.