03 52 99 00 00 (non surtaxé) ou service client (réponse sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Cultures

Chaulage : essentiel pour 80% des surfaces

Date de publication : 12/02/2024

Le chaulage est une technique agricole ancienne et écologique qui améliore la qualité des sols. En apportant des amendements calciques ou calco-magnésiens, il permet de corriger l'acidité excessive des terres. Utilisé sur prairies, jardins et même sur le tronc des arbres en fin d'hiver pour un traitement préventif, il est essentiel sur près de 80% des surfaces. Le chaulage contribue à une gestion durable et optimale de nos ressources naturelles.

La définition du chaulage

Le chaulage est une technique fondamentale en agriculture pour améliorer la qualité du sol. Il consiste à apporter des amendements calciques ou calco-magnésiens afin de corriger l'acidité du sol, favorisant la libération des nutriments nécessaires à la croissance des plantes.

Cette méthode est applicable dans divers domaines tels que l'agriculture, la maçonnerie et la métallurgie. Le chaulage se caractérise par l'ajout de chaux ou d'autres éléments calcaires. En agriculture, le chaulage est couramment utilisé pour améliorer la fertilité des sols et lutter contre certaines maladies parasitaires en trempant les semences dans une solution à base de chaux avant la plantation.

Outre l'amélioration de la structure du sol, le chaulage favorise également la décomposition des matières organiques en humus, contribuant ainsi à la formation d'un sol plus léger et plus fertile. Cette technique est reconnue pour son efficacité et son impact positif sur l'agriculture durable.

Comment chauler ?

Le processus de chaulage débute par une analyse du sol pour évaluer son niveau d'acidité et ses besoins en calcium. Selon les résultats, un amendement calcique approprié est sélectionné. Les produits à action rapide, tels que la chaux et le calcaire pulvérisé, sont utilisés pour les sols très acides (pH inférieur à 5,5), tandis que les produits à action lente, comme les carbonates broyés, sont suffisants pour les sols proches d'un pH de 6.

La finesse du produit et sa composition en oxyde de calcium (CaO) et oxyde de magnésium (MgO) sont également des facteurs clés de leur efficacité. L'amendement est ensuite répandu sur le sol à l'aide d'un épandeur. Le dosage recommandé est de 150 à 350 kg de CaO/ha/an et peut varier en fonction des apports réguliers d'effluents d'élevage et du type de travail du sol.

chaulage champ par un tracteur

Quels sont les atouts agronomiques du chaulage et comment l’adapter ?

L’acidification est un phénomène naturel, parfois accru par l’apport d’engrais acides. Les H+ (protons responsables de l’acidité) vont se lier à tous les anions de la solution du sol sans laisser de place aux cations comme Ca2+ et Mg2+, qui ne peuvent alors plus assurer leur fonction de stabilité structurale et d’aération du sol.

Un pH trop faible entraîne des difficultés agronomiques :

  • Réduction de la fertilité biologique
  • Blocage du phosphore et toxicité de certains éléments comme l’aluminium (pH 5,5)
  • Augmentation du risque de battance
  • Augmentation du risque de maladies

Si un sol riche en calcium garantit un pH au dessus de 6, l’inverse n’est pas toujours vrai : un pH correct ne signifie pas forcément que la disponibilité du calcium y soit suffisante pour la nutrition des cultures. Un manque de calcium peut être un facteur limitant de croissance.

Calcul chaulage :

L’analyse de terre permet de diagnostiquer un pH trop faible et/ou un besoin en calcium. Des indicateurs tels que le pH eau et le ratio Ca/CEC permettent de vérifier que les conditions agronomiques sont correctes. On estime que la gamme de pH située entre 6 et 6,5 permet d’éviter tout problème lié à l’excès d’acidité. Le ratio Ca/CEC doit être quant à lui supérieur à 70%. Puisque les sols tendent à s’acidifier, le chaulage permet de rectifier le pH en apportant du calcium et du magnésium. Tout amendement basique contient un cation et un anion. L’anion joue sur la hausse du pH en neutralisant H+, tandis que le cation modifie la solution du sol.

Chaux et amendements calciques :

Au sein des amendements calciques, on distingue des produits à action rapide : chaux et calcaire pulvérisé ainsi que des produits à action lente (carbonates broyés). Plus le produit est fin, plus il agit rapidement. Sa composition en CaO et MgO est aussi à prendre en compte ; elle impacte la capacité de l’amendement à neutraliser l’acidité, décrite par la valeur neutralisante (VN). La vitesse d’action et la VN impactent directement le prix du produit.

Chaulage : les caractéristiques des sols

Dans les sols où le pH se situe autour de 6, les produits à action lente suffisent. Les apports d’entretien sont évalués de 150 à 350 kg de CaO/ha/an. On se rapprochera plutôt de 150 kg dans le cas d’apports d’effluents d’élevage réguliers. À l'inverse, en Technique Culturale Simplifiée (TCS), l’acidité se concentre en surface et les apports sont donc à majorer. Dans les situations d’acidité avérée (pH inférieur à 5,5) des produits fins (carbonate de calcium pulvérisé, chaux vive), ils permettent une action rapide avant l’implantation de la culture suivante.

Le taux de calcaire total par canton des sols agricoles (médiane)

« Pour limiter les problèmes d’érosion sur mes limons battants, j’ai revendu ma charrue il y a 5 ans pour travailler le sol uniquement sur 10 cm. Les premières années, j’ai remarqué des carences en phosphore sur colza ; l’analyse de terre qui a suivi a révélé un pH de 5,3 en surface ; le phosphore n’était plus suffisamment assimilable. L’apport de carbonate de calcium pulvérisé a permis de supprimer cette acidité et avec elle le problème de carence induite. La vie du sol a été reboostée et j’observe de beaux agrégats en surface. » Benoît R. (62)

Pourquoi les agriculteurs mettent de la chaux sur la terre ? (chaulage agricole)

L'application de la chaux sur le sol présente plusieurs avantages. Tout d'abord, cela permet de réduire l'acidité du sol, favorisant ainsi l'assimilation des nutriments par les plantes. Un sol trop acide peut en effet entraver l'absorption des éléments essentiels à leur croissance.

De plus, la chaux améliore la structure du sol en augmentant sa capacité à retenir l'eau, ce qui est particulièrement bénéfique pour les sols sableux ou argileux.

Le chaulage a également un effet préventif et curatif sur les maladies des plantes. Par exemple, lorsqu'il est appliqué sur le tronc des arbres, il peut aider à éliminer les larves parasites qui peuvent endommager l'écorce. Enfin, l'utilisation de la chaux est une méthode écologique pour enrichir le sol en calcium et en magnésium, deux éléments indispensables au bon développement des plantes.

Quelle est l'utilisation de la chaux ? (chaulage de mur, étang, arbre ou prairie)

La chaux est bien plus qu'un simple outil agricole. Elle joue un rôle essentiel dans divers domaines :

  • Restauration des bâtiments : la chaux est utilisée pour rénover et restaurer les édifices anciens en réagissant avec le CO2 de l'air et en se solidifiant pour créer une couche protectrice. Elle offre une finition esthétique et authentique.
  • Équilibre des étangs : la chaux régule le pH de l'eau dans les étangs, favorisant la croissance des plantes aquatiques et la prospérité de la faune.
  • Protection des arbres : appliquée sur le tronc, la chaux agit comme un insecticide naturel et prévient les maladies fongiques. Elle protège également l'écorce contre les variations de température.
  • Amélioration des pâturages : dans les pâturages, la chaux améliore la qualité du sol, favorise la croissance de l'herbe et assure une meilleure alimentation pour le bétail.

Les préconisations de notre expert engrais pour le chaulage agricole

expert Agriconomie

Victor Rayer
Expert Engrais chez Agriconomie

Un chaulage adapté est un faible investissement au regard des atouts agronomiques qu’il apporte. Je vous conseille de réaliser des analyses de terre régulièrement, et de déterminer – surtout si vos sols sont peu calcaires – s’il faut réaliser un chaulage d’entretien ou un chaulage de redressement.

Ce qu'il faut retenir :

  • Technique écologique, il corrige l'acidité des sols, vital pour une gestion durable
  • Utilisé en agriculture, il stimule la croissance des plantes et combat les maladies
  • Objectif : optimiser calcium et magnésium pour un sol équilibré
  • Agriculteurs vantent la fertilité accrue et la structure améliorée
  • Solution écologique enrichissant sol en calcium et magnésium