03 52 99 00 00 (non surtaxé) ou service client (réponse sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Engrais organiques : toutes les informations

Date de publication : 16/10/2023

La consommation des amendements organiques est en constante augmentation ces dernières années avec une forte utilisation pour les cultures du colza, la betterave ou encore de la pomme de terre.

Il faut avant tout savoir qu’il existe 2 types d’amendements organiques : les amendements enrichis et non enrichis. Vous trouverez ci-après le sommaire de ce dossier

Définition des engrais organiques

En agriculture biologique, les engrais organiques sont les plus couramment utilisés. Les engrais organiques sont composés essentiellement de matières organiques provenant d’animaux ou végétaux, ils alimentent le sol en éléments azotés. Ils permettent également d’assurer la fertilité du sol. Ils remplacent alors le rôle des engrais minéraux, utilisés en agriculture conventionnelle. Parmi tous les engrais organiques, vous pouvez en retrouver sous différentes formes solides ou liquides à pulvériser. On peut alors citer les fientes, le compost ou encore différents bouchons organiques.

Composition en éléments fertilisants

Engrais complet : azote, phosphore et potassium

L’apport d’engrais organiques a plusieurs avantages en comparaison à un engrais minéral. En effet, ils permettent d’apporter une fumure N-P-K complète tout en apportant de la matière organique en quantité.

Leur principal avantage reste l’apport d’éléments fertilisants de qualités exprimés en N P K et bien souvent en MgO et SO. Dans ce registre, en comparaison aux engrais minéraux, les engrais organiques proposent bien des avantages :

  • Azote : assimilable à hauteur de 60% pour les composts et 80% pour les fientes dès la première année avec une action de relargage progressif sur plusieurs semaines.
  • Phosphore : assimilable à 95% avec très peu d’effet de rétrogradation / blocage dans les sols à pH neutre ou basique. Il s’agit d’une des formes de phosphore les plus assimilables.
  • Potasse : assimilable à 100%

Les oligo-éléments présents dans la composition (Cuivre, Sodium, Bore) ne sont pas négligeables et participent pleinement à la réussite de la culture.

Intérêts d'un engrais organique

main tenant de l'engrais organique

Nous ne parlons pas assez de l’intérêt de la matière organique dans la terre, elle est pourtant essentielle au développement optimal des cultures.

En effet, une culture aura un potentiel rendement plus important dans le cas où son support, la terre, sera riche en en substance organique.

Pourtant, l’apport de cette dernière est bien souvent négligé.

Un sol riche en matière organique présentera plusieurs bénéfices

  • Plus forte rétention en eau
  • Meilleure structure de sol permettant de diminuer les tassements
  • Activité biologique développée
  • Réchauffement du sol plus rapide

Il est alors important d’entretenir son sol par le biais d’apports plus au moins conséquents en fonction du taux de MO recherché. Un compost de broyat végétal sera par exemple plus concentré en MO qu’un compost de fientes de poules plus extraction solide de lisier de porc.

Le processus de valorisation des engrais organiques (biologique et azoté naturel)

A l’issue d’une série de réactions chimiques dans le sol (minéralisation), la matière organique passe de l’état de « composés organiques complexes » à une large diversité de minéraux simples.

La minéralisation de la matière organique est un processus fondamental aboutissant à sa transformation en éléments simples, qui seront directement assimilables par les plantes. La vitesse de dégradation de la matière organique dépend fortement de son origine et de la disponibilité en azote dans le sol. En effet, les micro-organismes ont besoin d’azote comme énergie pour ensuite dégrader le carbone présent. L’indicateur C/N (taux de carbone sur azote de l’engrais organique) d’un produit permettra de savoir s’il peut être dégradé plus ou moins rapidement :

  • Un C/N faible (<10) permet d’avoir une minéralisation de l’azote de l’engrais organique plus rapide. Il permet également d’éviter l’utilisation d’azote présent dans le sol par les micro organismes pour dégrader le carbone du produit.
  • En revanche, si le C/N est élevé (>12), les micro-organismes utiliseront l’azote présent dans le sol pour se nourrir et dégrader les résidus. Ces amendements riches en MO vont appauvrir l’azote présent dans le sol pouvant impacter le développement de la culture dans les premiers stades. Pour information les amendements avec de forts C/N sont souvent très fibreux (paille, broyat végétal,…)
processus de valorisation des engrais organiques

Identifier les causes principales de baisse de matière organiques

Les principales causes de la baisse de la matière organique sont :

  • Exportations importantes de résidus ou de cultures
  • Absence de couverts végétaux en interculture
  • Absence d’épandage organique
  • Intensification du travail du sol
schema : identification des causes de matiere organique limitee

Les conséquences d’une baisse du taux de matière organique dans un sol

Les conséquences d’un faible taux de matière organique sont nombreuses et peuvent être impactantes :

  • Une baisse de substrat disponible pour les organismes vivants entrainera un ralentissement de l’activité biologique.
  • Baisse de la CEC et diminution de la minéralisation.
  • Augmentation de la sensibilité à la battance. Entraîne une mauvaise infiltration de l’eau et peu former une croute de battance rendant difficile les levées.
  • Augmentation de la sensibilité à l’érosion et donc des potentielles pertes de sol dues à des formation de ravines.
  • Augmentation de la sensibilité au tassement pouvant entrainer des asphyxies.
  • Diminution de la rétention en eau de par la structure du sol .
  • Diminution de la vitesse de réchauffement du sol en sortie d’hiver
Jeune pousse deperit par la matiere organique limitee

Interprétation du taux de mo de votre sol

Teneur en MO Interprétation
MO < 1,4% Sol très pauvre en matière organique
1,4% < MO < 2% Sol pauvre en matière organique
2% < MO < 3%
Si Argile < 22% Sol bien Sol bien pourvu en matière organique
22% < Argile < 30% ou argile inconnue Sol moyennement pourvu en matière organique
Argile > 30% Sol pauvre Sol pauvre en matière organique
3% < MO < 4% Sol bien pourvu en matière organique
MO > 4% Teneur élevée en matière organique

Préconisations d’utilisation des engrais organiques

Cultures Exigences Types de compost Dates d'épandage Doses Coûts approximatifs €/ha *
Colza Forte 22-25-18 Avant semis sur chaumes 2-4T/ha 100€/ha
Betterave Forte 22-25-50 ou 20-20-70 Avant hiver ou avant semis 3-5T/ha 160€/ha
Pomme de terre Forte 22-25-50 ou 20-20-70 Avant hiver ou avant plantation 3-5T/ha 160€/ha
Maïs Moyenne 22-25-18 ou 15-36-6 Avant hiver ou avant semis 3-5T/ha 90€/ha
Prairies Faible 20-20-20 Automne ou printemps 1-3T/ha 45€/ha
Céréales Faible 20-20-20 L’été sur chaumes 2-3T/ha 85€/ha
*Les tarifs sont donnés à titre indicatif et n’incluent pas les tarifs liés à l’épandage, la main d’œuvre, le gasoil et autres frais.

Connaitre la valeur agronomique des produits

Avant d’acheter un engrais organique il faut bien analyser les caractéristiques du produit :

Produits Taux de MO (%) Taux de Matière Sèches (%) C/N Compositions Teneurs en éléments fertilisants Normes Formes Commentaires
Compost : 20-20-20 ou 22-25-18 30%-40% 55% >8 80% fientes et fumiers de volailles, 20% lisiers de porcs solides Azote organique, Phosphore, Potasse, Soufre, Magnésie NF U45-001 Pulvérulent Attention au directe Belgique qui ne respecte pas forcément les normes
Fientes 35-30-25 50% 75% 7-8 100% fientes de poules déshydratées Azote organique, Phosphore, Potasse NF U42-001 Pulvérulent Attention à la matière sèche
Compost déchets verts : 5-7-9 60% 60% 20 Broyat de déchets verts composté Azote organique, Phosphore, Potasse NF U44-051 Pulvérulent Attention C/N trop élevé, va consommer l’azote du sol
Compost de fumier de bovin 7-5-9 15%-20% 20%-30% 10-15 100% compost de fumier de bovin Azote organique, Phosphore, Potasse NF U44-051 Boueuse Très peu de matière fertilisante (nécessite une forte dose/Ha). Attention aux adventices et bactéries
Lisier de bovin 2-1-2 10%-30% 20%-40% 5-8 100% lisier de bovin Azote organique, Phosphore, Potasse NF U44-051 Liquide Très peu de matière fertilisante (nécessite une forte dose/Ha). Attention aux risques d’asphyxie du sol
Lisier de porc 15-35-8 10%-20% 20%-40% 1,5-3 100% lisier de porc Azote organique, Phosphore, Potasse NF U44-051 Liquide Très peu de matière fertilisante (nécessite une forte dose/Ha). Attention aux risques d’asphyxie du sol
Digestat de Méthaniseur 7-12-5 2%-7% 3,5%-9,5% 5-10 100% digestat de méthaniseur Azote organique, Phosphore, Potasse Attention tous les produits ne sont pas normés ! Liquide Très peu de matière fertilisante (nécessite une forte dose/Ha).Attention aux risques d’asphyxie du sol Attention au phosphore qui est très peu assimilable

Composition d'un engrais organique

Vous l’aurez compris, avant tout achat d’engrais organique il est primordial de bien étudier la composition du produit et sa provenance.

Si vous souhaitez analyser encore plus en profondeur la qualité de certains produits, un bon indicateur à surveiller est l’ISMO (Indice de Stabilité des Matières Organiques). Celui-ci représente le pourcentage de substance organique stable rapporté à son taux de matière organique totale.

Attention : un taux de substance organique élevé ne signifie pas forcément une quantité d’humus stable aussi élevée. C’est justement un ISMO élevé qui permettra de le garantir.

Par exemple, certains produits ayant des taux de substance organique très élevés (> 70%), mais dont les ISMO sont très bas (< 5%) , n’apportent que très peu d’humus stable. D’autres produits avec un taux de matière organique plus faible, (25 à 30%) mais avec de très bons ISMO (> 40%), contribuent fortement à conserver ou améliorer le bilan organique du sol.

En conclusion, plus le taux ISMO est élevé, plus l’humus du produit est stable.

Plus la quantité d’humus stable est élevé, plus la matière ..., plus la matière organique est dégradée et efficace (libération des éléments fertilisants, structuration du sol, ...)

decharge fumier dans un champs

Réglementation

Attention il se fait tout et n’importe quoi dans les engrais organiques notamment sur la provenance et le respect des normes qui vont impacter la qualité du produit. Voici les principales normes à connaître :

Schema 1 : reglementations engrais organiques
  • NF U 42-001 Engrais organiques : Pour entrer dans la norme engrais organique il faut alors que la somme des trois éléments fertilisants N+P+K soit supérieure à 7. Il faut aussi que le produit ait subi un traitement thermique à 70°C pendant une heure. Ceci afin de détruire tous les pathogènes et adventices.

  • NF U 44-051 Amendements organiques : Au contraire de la NF U 42- 001 un engrais organique est considéré comme amendement organique lorsque la somme N+P+K est inférieure à 7 et ne contient pas de boues issues de station d’épuration. Il faut aussi que le produit ait subi un traitement à 70°C pendant une heure. Ceci afin de détruire toutes les bactéries pathogènes et adventices.

  • NF U 44-095 (2002, amendements organiques, composts contenant des Miates) Correspond aux amendements organiques ayant été complétés par des boues de station d’épuration. Il faut aussi que le produit ait subi un traitement thermique à 70°C pendant une heure. Ceci afin de détruire toutes les bactéries pathogènes et adventices.
Schema 2 : reglementations engrais organiques

Pour toutes questions complémentaires sur les normes, nous vous invitons à visiter le site de l' AFAÏA

L’information à retenir est la suivante : dans toutes les normes, le processus d’hygiénisation des amendements organiques reste identique. En effet le produit doit passer au moins 1h à 70°C à coeur afin d’éliminer les agents pathogènes (salmonelles, …) et les adventices. Ce processus permet aussi d’augmenter la matière sèche du produit final.

Vous l’aurez compris, il faut donc faire attention à ce critère important, notamment dans le cas des échanges pailles / fumiers ainsi que des achats à l’étranger type Belgique ou Hollande. Dans ce cas, attention à également prendre en considération le risque de contrôle à la fraude à la TVA, qui peut être lourdement sanctionné par l’Etat.

Saisonnalité d'achat

Nous ne pouvions pas clôturer ce dossier technique sans aborder un aspect économique non négligeable : la saisonnalité d’achat.

En ce qui concerne la saisonnalité d’achat et l’évolution des tarifs, il suffit de se reporter au graphique ci-dessous.

courbe saisonnalité achat des engrais organiques

Au-delà de l’écart de tarif qui peut être important en fonction de la morte et de la pleine saison (en moyenne + 6 à + 10 €/t), il faut prendre en compte la disponibilité du produit en période d’utilisation. Les demandes pour ces produits arrivent trop souvent en fin de campagne sur les mois de mai et juin pour des livraisons estivales. Les disponibilités produits et transports se raréfient et les périodes de livraisons sont donc repoussées, entrainant un report de l’épandage et donc du semis.

Enfin, les tarifs les plus compétitifs sont lorsque la demande est faible et l’offre importante c’est-à-dire entre octobre et février.

Il est important, notamment pour des commandes de plusieurs camions, de commander son produit en morte saison pour bénéficier des meilleurs tarifs.

Suite à une livraison sortie hiver, le produit restera en bout de champs plusieurs mois entrainant des freintes pouvant diminuer le poids du tas de 5 % à 20 %.

Ces freintes correspondent en grande majorité à l’évaporation d’eau au sein du produit qui continue de « travailler » par la vie microbienne qu’il contient. Il ne s’agit en aucun cas de pertes significatives en éléments fertilisants N-P-K ou MgO-SO3.

Une fois la valeur de la freinte constatée, il sera nécessaire de rectifier la dose hectare pour conserver la quantité d’éléments que vous souhaitiez apporter initialement.

Rassembler les tas de composts en bout de champs et prendre le temps de les relever avec un télescopique, pour n’en faire qu’un, permettra de mieux conserver le produit et ainsi de diminuer le nombre de freintes.


Avantages d'un achat à l'automne Inconvénients d'un achat à l'automne Solutions aux inconvénients d'un achat à l'automne Inconvénients d'un achat en Juin-Août
Coût très attractif Perte due à l'évaporation d'eau donc la résultante est une concentration des éléments dertilisants dans le tas Inconvénients d'un achat en Juin-Août
Produit qui se stock facilement en bout dechamp ou sur plateforme Financement Possibilité de contracter un prêt de 6 mois ou un an pour éviter l'avancement de trésorerie Manque de disponibilité produit fort probable
Remises possibles sur des volumes importants grâce à la globalisation des coûts de transport Risques important de retard à la livraison à cause du manque de disponibilité des transporteurs
Engrais parfaitrement hygiénisé Perte de poids possible durant le stockage

Ce qu'il faut retenir :

  • Amendements organiques : enrichis ou non, ils nourrissent sols de colza, betterave, pomme de terre;
  • Exemples d'engrais organiques : compost, fientes, bouchons organiques.
  • Avantages: Apport une fumure NPK (Azote, phosphore et Potasse). Renforce la fertilité, la rétention d'eau, la structure du sol, l'activité biologique, leréchauffement rapide;
  • Processus de valorisation : la minéralisation transforme la matière organique en éléments que les plantes peuvent assimiler;
  • Les principales normes à connaître en matière d'engrais organiques : NF U 42-001, NF U 44-051 et NF U 44-095.

Les questions fréquentes que l'on se pose sur les engrais organiques

Nous avons un article dédié sur les engrais pour colza , dans lequel nous présentons les avantages des engrais organiques non enrichis

Le meilleur dépend des besoins spécifiques de vos plantes. Le fumier bien composté est polyvalent, mais d'autres options comme les engrais à base d'algues ou de déchets alimentaires peuvent également être excellents.

Parmi les engrais organiques, on trouve les engrais de fond comme le fumier (de cheval , de vache...) et le composte, les engrais à base de plantes (algues, orties), les déchets d'abattoir (corne torréfié, farines d'arêtes...), propices à  la multiplication rapide de la microflore du sol. Même les déchets alimentaires compostés sont inclus dans cette diversité d'engrais organiques. Chacun offre des avantages spécifiques selon les besoins de vos cultures.

Appliquez l'engrais organique à libération rapide au début du printemps pour maximiser son impact tout au long de la saison, en tenant compte des caractéristiques du sol et des conditions climatiques.

Les principaux inconvénients incluent une libération plus lente des nutriments, la possibilité d'odeurs désagréables avec certains types d'engrais, et la variabilité des compositions. De plus, certains peuvent contenir des pathogènes.

Le choix entre engrais organique et minéral dépend de vos préférences écologiques, du type de sol, et des besoins de vos plantes. Les engrais organiques ont une action bénéfique sur la structure du sol, à la différence des engrais minéraux qui agissent de manière plus rapide. Optez pour une approche équilibrée selon vos objectifs.

Les engrais organiques se présentent sous diverses formes ingénieuses pour s'adapter aux besoins des plantes. Vous pouvez les trouver sous forme de granulés élaborés, de poudres fertilisantes, de liquides nutritifs ou même de joyeux bâtonnets à enfoncer dans la terre. C'est une véritable diversité de formes qui permet aux jardiniers de choisir l'option la plus pratique et la mieux adaptée à leur style de jardinage