03 52 99 00 00 (non surtaxé) ou service client (réponse sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Cultures

Maîtrisez les engrais verts : la clé pour une agriculture durable !

Date de publication : 10/05/2024

Au cœur de pratiques agricoles plus durables et respectueuses de l'environnement, la place des engrais verts se présentent comme une véritable révolution, contribuant à une gestion plus écologique et efficace des sols. Ce type de culture, issus de plantes telles que le trèfle(légumineuse), la moutarde, le sarrasin ou encore la phacélie, ne sont pas cultivés pour leur valeur nutritive ou ornementale, mais pour les multiples bénéfices qu'ils apportent au sol (azote,...), à la culture qui suivra, et à l'écosystème dans son ensemble. Généralement utilisé entre deux semis de cultures principales.
Dans cet article, nous aborderons les différents aspects  concernant les engrais verts : leurs utilisations diverses, des plus traditionnelles aux plus innovantes, leurs avantages indéniables pour des cultures plus performantes et des sols plus riches.

Qu’est-ce qu’un engrais vert ?

L'engrais vert aussi appelé Cipan ou couvert végétal, permet d'améliorer le sol avec un apport d'azote et d'aider la fertilisation des cultures suivantes. Plutôt que d'être récoltée , cette culture est ensuite détruite puis incorporée dans le sol pour enrichir sa fertilité et sa structure.

A quoi servent les engrais verts ?

En fonction des différentes espèces semées , les bénéfices peuvent varier. Mais globalement, les engrais verts sont des éléments nutritifs souvent utilisés pour :

  • Améliorer la santé du sol et générer de la biomasse
  • Augmenter sa teneur en matière organique (taux)
  • Fixer l'azote atmosphérique
  • Réduire l'érosion
  • Supprimer ou limiter les mauvaises herbes, comme les adventices.

Quels sont les différents types d’engrais vert ?

Les engrais verts, précieux alliés de l'agriculture durable, se déclinent en une multitude de catégories, chacune offrant des avantages spécifiques selon son utilisation et ses propriétés. Ces ressources jouent un rôle crucial dans la préservation des sols et la promotion d'une agriculture respectueuse de l'écosystème.

Les engrais vert de type légumineuse

Type d'engrais Explication
Le trèfle incarnat C’est une légumineuse également connu pour sa capacité à enrichir le sol en azote et à supprimer les mauvaises herbes. Utilisé comme couvert végétal, pour l'enrichissement des sols et comme plante fourragère.
Le Trèfle blanc Le trèfle blanc partage des caractéristiques similaires au trèfle incarnat. Il est souvent utilisé comme couvert d'hiver. Le trèfle blanc est utilisé dans les pelouses, les pâturages et les mélanges de semences pour le gazon.
Luzerne C'est une légumineuse avec un profond système racinaire, la luzerne améliore ainsi la structure du sol, fournit de l'azote et stimule la biodiversité microbienne.
Féverole Une autre légumineuse, la féverole enrichit le sol en azote et améliore sa fertilité.
Lupin Le lupin est utilisé comme engrais vert pour fixer l'azote dans le sol et améliorer sa fertilité.
Vesce Une légumineuse annuelle, la vesce fixe l'azote dans le sol et fournit un excellent couvert pour supprimer les mauvaises herbes. Retrouvez notamment la vesce gravesa dans notre large gamme de CIPAN.
Fénugrec Cette plante est utilisée comme engrais vert pour ajouter de l'azote au sol et améliorer sa structure.

Les autres types d'engrais verts (brassicacée, graminée, polygonacée, hydrophyllacée)

Type de semences Explication
cipan Moutarde Type Brassicacée : une plante à croissance rapide, la moutarde blanche est efficace pour supprimer les nématodes du sol et ajouter de la matière organique.
Avoine + féverole Type graminée : vous pouvez réaliser un mélange d'engrais vert, cette combinaison d'avoine et de féverole par exemple offre une couverture rapide du sol, supprime les mauvaises herbes et enrichit le sol en azote.
Seigle Type graminée : le seigle est souvent utilisé comme engrais vert pour sa capacité à supprimer les mauvaises herbes et à améliorer la structure du sol.
Sarrasin Type Polygonacée : une plante à croissance rapide, le sarrasin enrichit les sols (acides) en matière organique et attire les pollinisateurs.
couvert de phacélie Type Hydrophyllacée : c’est également un engrais vert, cette plante à fleurs mellifères est utilisée comme engrais vert pour améliorer la structure du sol lors de sa floraison, augmenter la biodiversité et attirer les pollinisateurs.

Pourquoi utiliser de l’engrais vert ?

Cet engrais naturel fournit des éléments nutritifs aux cultures à venir : L'engrais vert agit comme une source de nutriments essentiels pour les cultures à venir. Les plantes utilisées comme engrais vert absorbent les nutriments du sol et les stockent dans leurs tissus. Lorsqu'elles sont coupées et incorporées dans le sol, ces plantes se décomposent, libérant de manière lente les éléments nutritifs stockés, fertilisant ainsi le sol et nourrissant les cultures suivantes :

  • Limiter la propagation des mauvaises herbes : L'une des principales raisons pour lesquelles les mauvaises herbes prolifèrent est le manque de concurrence. En effet, en plantant des espèces d'engrais verts lors du labour, vous créez une couverture végétale dense qui étouffe les mauvaises herbes en limitant leur accès à la lumière, à l'eau, à l'air et aux nutriments.
  • Préserver (ou améliorer) la structure du sol : Les racines des plantes d'engrais verts pénètrent profondément dans le sol et vont puiser les éléments minéraux, contribuant à son aération et à son drainage. En outre, lorsqu'elles se décomposent, elles ajoutent de la matière organique au sol.
  • Limiter le lessivage de l’azote et attirer des auxiliaires : Les différentes espèces de fumures végétales jouent également un rôle crucial dans la conservation des nutriments, notamment de l'azote. En occupant rapidement le sol, surtout pendant les périodes où les cultures principales ne sont pas en croissance, les engrais verts empêchent le lessivage de l'azote vers les eaux souterraines, contribuant ainsi à préserver l'équilibre écologique.

Nos semences d'engrais verts :

Retrouvez un ensemble de variétés et d'espèces pour réaliser vos couverts végétaux. Nos semences agricoles sont sélectionnées pour vous garantir le meilleur rapport qualité/prix possible.

Comment choisir son engrais vert ?

L'engrais vert est un élément crucial dans la gestion durable des sols agricoles. Le choix de l'engrais vert approprié dépend de plusieurs facteurs, notamment la nature du sol, la rotation des cultures, la durée d'interculture et la date des semis.

  • Nature du sol: La nature du sol influence directement le type d'engrais vert le plus adapté. Les sols argileux, sableux ou limoneux nécessitent des engrais verts différents pour optimiser leur fertilité et leur structure.
  • Rotation des cultures: Intégrer l'engrais vert dans la rotation des cultures est essentiel pour maintenir l'équilibre du sol. Certaines cultures intermédiaires peuvent enrichir le sol en nutriments tout en réduisant les maladies et les ravageurs, tandis que d'autres peuvent améliorer la structure du sol.
  • Durée d'interculture: La durée pendant laquelle l'engrais vert est cultivé entre deux cultures principales influence son efficacité. Il est essentiel de choisir des espèces qui peuvent atteindre leur plein potentiel pendant cette période et qui peuvent être facilement incorporées dans le sol au moment opportun.
  • Date des semis: La date de semis de l'engrais vert est un facteur déterminant pour assurer son succès. Des conditions météorologiques favorables et une planification précise sont nécessaires pour garantir une croissance optimale et une intégration harmonieuse dans le calendrier agricole.

Quelle est la meilleure période de l’année pour épandre de l’engrais vert ?

La meilleure période de l'année pour épandre de l'engrais vert dépend de plusieurs facteurs, notamment du climat de votre région, du type d'engrais vert que vous utilisez et de vos objectifs agronomiques. En général, la plupart des agriculteurs épandent de l'engrais vert à la fin de l'été ou au début de l'automne sur leurs parcelles, après avoir récolté leurs cultures principales. Cela permet à l'engrais vert de pousser pendant l'automne et l'hiver, enrichissant le sol en nutriments et en matière organique. Cependant, dans certaines régions ou pour certaines cultures, il peut être préférable d'épandre de l'engrais vert au printemps, juste avant le semis des cultures principales. Cela peut être le cas lorsque vous souhaitez maximiser la croissance de l'engrais vert avant la saison de croissance principale ou si vous avez des contraintes de temps spécifiques.

Ce qu'il faut retenir :

  • Les engrais verts sont des plantes cultivées spécifiquement pour améliorer la fertilité et la structure du sol, plutôt que pour être récoltées à des fins alimentaires.
  • Ils sont classés en différentes catégories selon leurs caractéristiques et leurs utilisations.
  • Les engrais verts limitent la propagation des mauvaises herbes, ils préservent ou améliorent la structure du sol, et ils peuvent également limiter le lessivage de l'azote et attirer des auxiliaires comme les pollinisateurs.
  • Le choix de l'engrais vert dépend de facteurs tels que la nature du sol, la rotation des cultures, la durée d'interculture et la date des semis. La meilleure période pour épandre de l'engrais vert varie en fonction du climat et des objectifs agronomiques.

Les questions fréquentes que l'on se pose à propos des engrais verts :

Le choix du meilleur engrais vert dépend grandement de vos objectifs spécifiques et des conditions de votre sol. Certaines plantes sont plus adaptées aux sols lourds, d'autres se développent mieux dans des sols légers. Par exemple, pour les sols argileux, le ray-grass italien, la luzerne, le blé d'hiver, le fenugrec, le sarrasin, le trèfle, le lupin et le niébé sont recommandés.

L'obtention de l'engrais vert suit un processus de développement bien défini. Le premier pas consiste en la préparation du sol, une étape cruciale qui permet d'optimiser la germination des graines. Quelques conseils supplémentaires: cela implique l'ameublissement du sol, l'enlèvement des racines, cailloux et mauvaises herbes et la mise à niveau du terrain.

L'automne est une période propice pour semer certains types d'engrais verts. Parmi les plus couramment utilisés, on retrouve : le seigle, la vesce d'hiver, la moutarde blanche, la phacélie, la féverole. Il est à noter que le choix de l'engrais vert dépend de plusieurs facteurs tels que les caractéristiques du sol, les objectifs de l'agriculteur et la rotation des cultures pratiquée.

Pour les agriculteurs, l'application d'engrais verts suit un calendrier précis adapté aux conditions climatiques et pédologiques locales. Au printemps, les semis débutent généralement après les dernières gelées (avril, mai), avec des espèces comme la phacélie, la moutarde blanche, la cameline, la féverole et le lin, en préparation pour l'automne-hiver. En été, le sarrasin peut être semé de juin à juillet. La période optimale pour la plupart des espèces se situe de mi-août à fin octobre, profitant de températures clémentes et de sols encore chauds, où des espèces comme le mélilot, le colza ou le trèfle blanc sont recommandées. En hiver, les pois d'hiver et le sainfoin peuvent être semés. Toutefois, ces périodes sont indicatives et peuvent varier selon les conditions climatiques et le type de sol.