03 52 99 00 00 (non surtaxé) ou service client (réponse sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Fertilisation des pommes de terre : maximiser la croissance et la qualité des récoltes

Date de publication : 08/04/2024
schema tonneau fumure NPK

Pour se développer et atteindre un rendement optimal, la pomme de terre a besoin d’une fertilisation complète. En effet, cette culture à faible développement racinaire va arriver à exporter les éléments fertilisants seulement dans la limite des 60 premiers cm de sol. Il est alors important d’apporter une quantité nécessaire d’engrais au plus près du réseau racinaire de cette culture forte exportatrice. Ces pratiques influeront grandement sur le rendement et la qualité finale des tubercules. Les apports d’engrais foliaires permettront de prendre le relais sur les besoins de la culture, pour la période durant laquelle elle ne pourra plus assimiler d’éléments dans le sol, ou en fin de cycle pour aller chercher les dernières tonnes

Pomme de Terre : programme de fertilisation foliaire (tableau)

programme de fertilisation foliaire

Les principales carences en fertilisation de pomme de terre

Nous allons mettre en avant les différentes carences en éléments fertilisants et sensibilités/exigences que nous rencontrons pour la culture de la pomme de terre. Certaines situations (types de sol, pH, conditions climatiques, …) sont à surveiller de près car elles sont favorables à l’apparition de ces carences. En effet, pour rappel, un complément de fertilisation en apport foliaire permettra de subvenir aux besoins de votre culture au moment ou cette dernière ne pourra plus y répondre via ses racines (sécheresse, carences, …). En premier lieu, une carence pourra être décelée grâce à une analyse de terre qui permettra de donner les informations pour anticiper un apport. Elle nous permettra notamment de voir si l’élément fertilisant ou oligo-élément concerné est suffisamment présent et disponible dans le sol. Ensuite, de manière plus fiable, l’analyse foliaire sur des plantes impactées par des décolorations ou déformations permettra d’avérer une carence présente. Les applications foliaires vont permettre de surmonter les carences durant les phases de croissance durant lesquelles l’absorption des éléments est temporairement interrompue ou inexistante.

Fertilisation pomme de terre : les principales carences en éléments majeurs et secondaires

Eléments Sensibilités Utilités des éléments Situation à risque
Phosphore Très sensible Le phosphore permet à la pomme de terre de développer son système racinaire. Le système racinaire étant faible pour cette culture, il est important de lui amener les éléments au plus près. pH basiques
Potasse Très sensible La potasse permet le maintien de la turgescence cellulaire et donc la régulation de l’eau dans la plante. Elle sera aussi indispensable à la qualité de tubérisation. Enfin, elle permettra à la plante d’augmenter sa résistance naturelle notamment face au gel, aux maladies et à la sécheresse. C’est avec une exportation de 3,9 kg / tonne produite que la potasse représente
l’élément indispensable à la croissance
Magnésie Très sensible La magnésie a une action favorable sur la couverture foliaire. Lorsque l’intervention est faite tardivement sur une carence durable et marquée, elle est souvent synonyme d’échec. pH acides ou basiques
Blocage suite apport K
Azote Très sensible Une sous ou sur-fertilisation en azote est néfaste pour la productivité de la culture. En sous-dose, il ne permet pas à la plante d’avoir une croissance optimale. En sur-dose il favorisera un feuillage sur-abondant qui sera favorable au développement des maladies et retardera la maturité et la
récolte. L’azote reste néanmoins indispensable pour assurer une bonne croissance.

Croissance pomme de terre : les principales carences en oligo-éléments

Eléments Sensibilités Utilités des éléments Situation à risque
Manganèse Sensible Le manganèse va être nécessaire dans le processus de synthèse de la chlorophylle

Identifier une carence en fertilisation des pommes de terre

Il faut comprendre qu’une carence visible est déjà handicapante dans le développement de la culture. Il est alors important d’anticiper les apports dans les situations à risque :

  • Phosphore : les feuilles sont vert foncé avec les rebords repliés vers le haut. Cette carence entrave la croissance de la plante.
  • Potasse : décoloration des feuilles qui deviennent jaunes et qui se nécrosent aux extrémités. La croissance est impactée et les feuilles sont de petite taille.
  • Magnésie : les bords de la feuille restent verts mais une décoloration jaune agit sur les zones internervaires. Les décolorations évoluent en brulures sur les mêmes zones.
  • Azote : toutes les feuilles tendent vers le vert pâle – jaune et sont de petite taille.
  • Manganèse : des points noirs apparaissent sur les jeunes feuilles le long des nervures.

Comment remédier aux carences de croissance de la pomme de terre ?

Vous trouverez ci-dessous un tableau synthétique permettant de savoir quel est le produit à positionner et sa méthode d’application. Il permettra ainsi de vous aider à anticiper l’apparition d’une carence, ou réduire drastiquement l’impact d’une carence avérée.

Eléments Produits Stades d’application Dose Coût/ha*
Phosphore Spécial P Fertigo Pro Croissance - boutons floraux 2 à 3 applications de 2l/ha 30 - 45 €/ha
Potasse Spécial K Fertigo Pro Floraison - grossissement des tubercules

2 à 3 applications de 2l/ha 30 - 45 €/ha
Magnésie
Azote
Nitra-Mag Fertigo Pro Croissance - grossissement des tubercules 1 à 2 application de 4l/ha 10 à 20 €/ha
Manganèse Manganèse Fertigo Pro Croissance - fermeture des rangs l'applications de 2l/ha 4 €/ha>
*L’information du coût moyen à l’hectare est indicative. Des réductions quantitatives sont effectives sur notre plateforme dès le dépassement d’un volume, n’hésitez pas à simuler vos besoins

Témoignage d'un patatier sur le fertilisant Fertigo Pro

photo portrait de Jean.C(62)

"Très content d’avoir utilisé ce produit sur pomme de terre, j’ai appliqué le Fertigo Pro Spécial K à 2L/ha en fin de cycle avec une application fin-aout et une application début septembre. Le produit est très facileà épandre et permet un bon remplissage des pommes de terre. Laqualité des tubercules s’en est trouvée améliorée ! »

Jean.C (62)

Ce qu'il faut retenir :

  • La pomme de terre nécessite une fertilisation complète pour un rendement optimal
  • Les engrais foliaires sont essentiels pour répondre aux besoins nutritifs de la plante lorsque l'absorption racinaire est limitée
  • Les carences en éléments majeurs comme le phosphore, la potasse, la magnésie et l'azote peuvent entraîner des problèmes de croissance
  • Les carences en oligo-éléments comme le manganèse sont également préoccupantes
  • Les symptômes visibles peuvent aider à identifier les carences, mais des analyses de sol et foliaires sont plus fiables

Les questions fréquentes que l'on se pose à propos de la fertilisation pomme de terre

La fumure des pommes de terre peut être effectuée avec diverses techniques, mais il est important de choisir celle qui convient le mieux à vos besoins. L'utilisation d'engrais organiques comme le compost ou le fumier est souvent recommandée pour fournir les éléments nutritifs essentiels à la croissance des pommes de terre, tels que l'azote, le phosphore et le potassium. Cependant, il est crucial d'éviter une fumure excessive en azote, car cela peut favoriser l'apparition de maladies et de ravageurs. Il est également essentiel d'intégrer d'autres éléments nutritifs comme le magnésium, le calcium et le soufre dans votre programme de fumure, en fonction des spécificités de votre sol et des besoins de la variété de pommes de terre que vous cultivez. En suivant les pratiques de fertilisation recommandées et en respectant les réglementations environnementales, vous pouvez garantir une production de pommes de terre de qualité et durable.

Pour enrichir la terre destinée à la culture des pommes de terre, plusieurs éléments sont essentiels.

  • L'apport d'azote (N) : Il est crucial pour la croissance végétative de la plante. Attention toutefois à ne pas en surdoser, car un excès d'azote peut favoriser le feuillage au détriment de la formation des tubercules.

  • L'apport de phosphore (P) : Il favorise le développement des racines et la formation des tubercules.

  • L'apport de potassium (K) : Il est nécessaire pour la qualité des pommes de terre, notamment leur teneur en amidon et leur résistance aux maladies.

  • L'apport de magnésium (Mg) : Cet élément est également essentiel pour la photosynthèse et la formation des tubercules.

Ces éléments peuvent être apportés à travers différents types d'engrais. Il est recommandé d'opter pour une fertilisation équilibrée, prenant en compte les besoins spécifiques de la pomme de terre en nutriments, mais aussi les caractéristiques du sol.

Il est aussi conseillé d'effectuer une rotation des cultures. Cette pratique permet d'éviter l'épuisement des nutriments dans le sol et de prévenir l'apparition de maladies.

Enfin, l'incorporation de matière organique (compost, fumier) peut améliorer la structure du sol et sa capacité à retenir les nutriments.

Pour choisir les bons engrais pour vos cultures de pomme de terre, nous vous recommandons de consulter notre article dédié intitulé "Engrais pomme de terre : quels engrais choisir?" pour des conseils détaillés sur le choix et l'application des engrais adaptés.