03 52 99 00 00 (non surtaxé) ou service client (réponse sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Cultures

Les inconvénients de la culture de luzerne 

Date de publication : 11/03/2024

La luzerne est réputée pour ses nombreux avantages en termes de rendements, d'autonomie, de richesse alimentaire et biologique, d'ensilage ou encore de couvert végétal, mais présente-t-elle des inconvénients ? C'est ce que nous allons voir dans cet article. Pour ce faire, nous aborderons le sujet sous 3 angles différents : la culture de luzerne seule puis en association, sa vulnérabilité face à l'humidité et aux ravageurs et enfin, nous terminerons par l'aspect commercial de la luzerne en abordant sa production et son importation.

Les inconvénients de cultiver la luzerne seule

Les failles de la luzerne sur les sols mal drainés

La luzerne, bien que xérophyte (qui résiste aux périodes de sécheresse), ne supporte pas les sols mal drainés. En effet, lorsque le sol est humide, elle est vulnérable des mouvements de ce dernier : elle a besoin d'être stable (grâce à ses racines pivotantes) et ne résiste que très peu face aux déchaussements de terrains humides pendant l'hiver ou au début du printemps, causés par le gel et le dégel.

Ces déchaussements risquent à la fois de provoquer la cassure de la racine principale, mais aussi de pousser le collet de la plante hors du sol, la laissant exposée aux vents froids et aux dommages mécaniques éventuels. Le problème, c'est que comme pour l'Homme, l'organisme de la plante est affaibli, la rendant beaucoup plus vulnérable aux maladies et menant souvent jusqu'à sa mort.

Pour assurer la croissance optimale de la luzerne, il est crucial de la planter dans un sol sain, bien drainé et non-acide : dans des sols avec un pH inférieur à 6, les plants de luzerne ne pousseront pas aussi bien que dans un sol basique (pH > 7).

Les désagréments de la luzerne en nutrition animale

Cultivée seule, la luzerne est plus délicate à implanter et risque d'être plus difficile à récolter. Il est d'ailleurs recommandé de la récolter en début de floraison pour une meilleure qualité du fourrage. La luzerne peut être utilisée comme pâturage pour le bétail, mais il est important de surveiller attentivement leur consommation car une surconsommation peut entraîner des problèmes respiratoires chez les animaux, notamment chez les chevaux en pleine croissance ou les jeunes juments.

Inconvenient luzerne zoom sur la plante

Les inconvénients de cultiver la luzerne en association

La santé du sol, un obstacle à considérer pour la culture de la luzerne

La luzerne, en tant que plante fourragère, est cruciale pour l'alimentation du bétail. Riche en protéines et éléments nutritifs essentiels, elle est largement prisée par les éleveurs. Pour assurer une alimentation de qualité, la luzerne doit être saine et résistante aux maladies.

C'est pourquoi il est important de prendre soin des sols et de maintenir un environnement sain pour la luzerne. Cela peut être fait en utilisant des pratiques agricoles durables, par exemple la rotation des cultures.

Les défis de la récolte de la luzerne et conseils de gestion

La récolte de la luzerne peut être un défi, en particulier si elle est associée à d'autres cultures. Par exemple, les jeunes juments ont tendance à s'enrouler autour des tiges et peuvent causer des dommages importants à la plante. Cela peut entraîner une baisse de rendement et de qualité du fourrage. Une surveillance accrue des champs et du troupeau permettra de détecter rapidement tout problème potentiel.

La récolte de la luzerne doit être effectuée au moment optimal pour garantir un rendement élevé en matière sèche et une bonne qualité du fourrage. Cette période varie en fonction de la région, mais elle se fait généralement pendant les périodes de croissance active de la plante. Il est important d'attendre que la plante atteigne une hauteur de 10 à 15 cm avant de commencer la coupe. Cela permettra à la luzerne d'avoir un bon enracinement et une meilleure résistance aux maladies.

Désavantages de la luzerne : vulnérabilité face aux ravageurs et parasites

Les écueils de la luzerne face aux ravageurs et parasites

Bien que résistante aux ravageurs et parasites, elle est néanmoins sensible à certains d'entre eux tels que les pucerons et les tétranyques. Il est donc important de surveiller régulièrement les cultures et de prendre des mesures préventives si nécessaire. Les pucerons peuvent être contrôlés en utilisant des insecticides ou en encourageant la population de leurs prédateurs naturels tels que les coccinelles et les syrphes. Pour lutter contre les tétranyques, il est recommandé d'utiliser des acaricides et de maintenir une bonne hygiène de la culture pour éviter l'accumulation de débris végétaux.

Nos solutions d'insecticides pour remédier aux inconvénients de la luzerne

Les importunités du stockage de la luzerne

Le stockage de la luzerne pose souvent problème aux agriculteurs, notamment en périodes d'humidité. En effet, lorsqu'elle est récoltée en foin, la luzerne doit être sèche puis stockée en silo et doit ensuite être extrêmement tassée afin de ne laisser aucune bribe d'humidité atteindre le stockage. Dans le cas où cela se produit, le foin de luzerne finit par pourrir et infester le reste du stockage.

Les barrières liées à la production et aux importations de luzerne en France

La production de luzerne représente seulement 1,12% de la production agricole totale française. En effet, les céréales sont de loin les premières (33%), suivies des fourrages en général (18%) et des oléagineux (9%). Il faut parfois donc se fournir en Europe, notamment en Espagne, qui est le premier exportateur de luzerne du continent (43% du marché européen) et le troisième exportateur mondial (11%), loin derrière les Etats-Unis (49%) et l'Australie (14%). (Source : Tridge)

En France, les importations de luzerne sont surtout destinées à l'alimentation animale (90%), tandis que la production nationale est principalement utilisée pour le foin et la paille.

Ce qu'il faut retenir :

  • La luzerne a besoin d'un sol solide, bien drainé et non-acide afin de croître dans les meilleures conditions
  • Ingérée en trop grande quantité, la luzerne peut devenir dangereuse pour les juments et les jeunes chevaux en pleine croissance
  • Bien que généralement résistante, la luzerne est tout de même vulnérable à certains ravageurs et parasites comme les pucerons ou les tétranyques. Néanmoins, ces dangers peuvent être prévenus, notamment à l'aide de pesticides
  • Afin de pouvoir être stocké et éviter de pourrir, le foin de luzerne doit être très sec, puis tassé dans un silo
  • Le premier exportateur Européen de luzerne est l'Espagne ; la France, elle, en produit essentiellement pour en faire du foin et de la paille, mais en importe 90% pour l'alimentation animale 

Les questions fréquentes que l'on se pose sur les inconvénients de la luzerne :

La luzerne peut être trouvée sous différentes formes : telle quelle, en foin, en granulés ou encore en complément dans un tourteau de colza par exemple.

La luzerne est un des meilleurs précédents culturaux qu'il soit. Comme toute légumineuse, elle ne demande pas d'azote et en restitue à la culture suivante (40 à 60 U). Sa puissante racine améliore la structure du sol. Craignant l'hydromorphie, il demande des sols sains à bonne réserve hydrique.

Alimentation animale : la luzerne est surtout utilisée pour nourrir les animaux d'élevage. Elle est donnée en pâturage sous forme de foin ou en granulés (après déshydratation) aux herbivores : vaches, chèvres, lapins, volailles. Elle est également consommée par les chevaux et certains animaux de compagnie.


La consommation de graines germées ou de jeunes pousses vertes de luzerne est très commune dans l'alimentation biologique. De toutes les graines germées habituellement consommées par l'homme, la graine germée de luzerne est celle qui contient le plus de vitamines.