03 52 99 00 00 (non surtaxé) ou service client (réponse sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Cultures

Tout savoir sur le mildiou vigne : cause, traitement, prévention

Date de publication : 21/03/2024

Dans les vignobles du monde entier, le mildiou demeure l'une des plus grandes menaces auxquelles les viticulteurs sont confrontés. Cette maladie fongique, redoutée pour ses effets dévastateurs sur les vignes, peut non seulement compromettre sa croissance la qualité des raisins et la survie même des plants. Avec son apparition souvent liée à des conditions météorologiques spécifiques, le mildiou de la vigne représente un défi constant pour ceux qui cultivent le fruit de Dionysos. Dans cet article, nous plongerons dans l'univers du mildiou de la vigne, en explorant ses origines, ses symptômes, son moyen de transmission, ainsi que les moyens de le prévenir et de le traiter efficacement. Que vous soyez un viticulteur passionné ou simplement curieux de comprendre ce fléau, découvrez tout ce qu'il faut savoir pour une lutte contre le mildiou efficace et ainsi protéger vos vignobles.

Histoire du mildiou et ses origines nord américaines

Le mildiou est une maladie provoquée par des champignons pathogènes présents dans la terre, dont l'agent pathogène est Plasmopara viticola. Ces champignons apparaissent et prolifèrent en fonction des conditions de température et d'humidité, lors de périodes mêlant chaleur et pluie. Les symptômes, se manifestent au fur et à mesure qu'elle se développe, d'abord par des taches de couleur brune ou jaunâtre sur les feuilles, puis par l'attaque des rameaux et des racines.

Son origine remonte au XIXe siècle, période durant laquelle les Européen effectuaient d'importantes expéditions en Amériques du Sud et du Nord. La présence du mildiou dans les sols du continent américain n'était pas nouvelle et s'est propagée grâce à l'importation de vignes américaines censées lutter contre l'oïdium et le phylloxéra; le mildiou est aujourd'hui toujours présent sur notre continent et est (trop) souvent synonyme de pertes économiques et de problèmes agronomiques.

Les symptômes de la vigne liés au mildiou

Symptômes du mildiou sur les feuilles et les grappes

Les feuilles atteintes par la maladie présentent des taches brunâtres, qui peuvent s'étendre jusqu'à recouvrir toute la surface de la feuille. Ces taches sont souvent bordées d'un halo jaune ou vert pâle et peuvent entraîner une décoloration et un dessèchement de la feuille. Parfois, les bords de la feuille se recroquevillent vers le bas.

Sur les grappes, la maladie se distingue par une coloration rouge-brunâtre dès le début de l'inflorescence et jusqu'à la fin de la floraison. La grappe se déforme en crosse, se dessèche et finit par tomber. Les jeunes pousses peuvent également présenter un enroulement.

  • Rot gris :
  • C'est le nom donné à l'attaque du mildiou sur de jeunes baies. Une sorte de duvet grisâtre voire blanchâtre se forme au niveau des fruits : ces derniers commencent à pourrir.

  • Rot brun :
  • C'est le nom donné aux fruits desséchés par le mildiou lorsqu'ils tombent de la grappe. Ils sont, comme leur nom l'indique, de couleur brunâtre. Ils tombent généralement seuls, mais il arrive qu'ils soient encore en place au moment des vendanges : il est donc demandé aux vendangeurs de "tailler" les grappes afin de ne garder que les fruits mûrs destinés à la production du vin.

À noter que le fruit n'est plus vulnérable une fois dépassé la véraison.

Comprendre le processus de transmission de la maladie (infographie)

Voici un schéma qui vous permettra de comprendre le processus de germination de la vigne dans un contexte de transmission de la maladie du mildiou :

schema chronologique mildiou vigne
Schéma chronologique mildiou vigne

Les zoospores (équivalent des spermatozoïdes) et les oospores (œufs) du champignon jouent un rôle majeur dans la reproduction de celui-ci et donc dans la transmission de la maladie. Cette transmission se calque sur le cycle de floraison de la vigne ; les dégâts qui apparaissent en conséquence ont un impact direct sur le rendement et la qualité de la vigne.

Comment lutter contre le mildiou de la vigne

Vous pouvez anticiper l'apparition de mildiou de la vigne (traitement en prévention) ou bien le supprimer (traitement en action). Pour la partie prévention, voici quelques conseils utiles :

Solutions Avantages
Bien espacer les rangées de vignes Permet au vent de mieux circuler et ainsi sécher les feuilles et réduire le taux d'humidité et la propagation du mildiou de feuille en feuille
Arroser directement au pied Permet d'éviter un excès d'humidité au niveau des feuilles
Privilégier des cépages peu sensibles au mildiou Cabernet-Cortis, Monarch, Muscaris, Souvignier gris... Permettent de limiter l'utilisation de produits phytosanitaires
Utiliser un purin (bardane, ortie...) Permet de lutter efficacement contre le mildiou
Rotation de culture Permet d'inhiber la prolifération du mildiou car le champignon ne s'habituera pas à l'espèce en place

Si malgré la prévention la contamination s'effectue tout de même, vous pouvez avoir recours à un traitement chimique, par l'intermédiaire de produits phytosanitaires tels que des produits antifongiques.

Comment appliquer des traitements fongicides pour éliminer le mildiou vigne ?

Fabriquer et utiliser des fongicides naturels pour éliminer le mildiou vigne

Les décoctions d'ail, de prêle, d'absinthe ou d'ortie sont des fongicides naturels. En effet, ces plantes contiennent naturellement des substances agissant contre les maladies cryptogamiques telles que le mildiou. Le processus de décoction permet d'extraire ces substances naturelles et de les pulvériser directement sur les cultures en prévention ou en action. Le soufre, le bicarbonate de sodium et le lait sont également des fongicides naturels.

Comment en fabriquer ? Prenons l'exemple du purin d'orties. Commencez par hacher finement des plants d'orties. Ensuite, mélangez les à de l'eau, à raison d'une dose de 100g de plantes par litre d'eau (1kg pour 10L pour les grandes exploitations). Mettez ce mélange dans un récipient étanche adapté, recouvrez le et laissez macérerpendant 2 à 3 semaines en veillant à remuer le mélange tous les jours ou tous les deux jours. Prévoyez également un masque si l'odeur de la solution vous dérange. Une fois que la solution ne contient plus de bulles apparentes, filtrez la et mélangez 1L de cette solution avec 10L d'eau, puis pulvérisez.

Utiliser des fongicides chimiques pour éliminer le mildiou vigne

Les fongicides chimiques sont des produits phytosanitaires utilisés afin d'inhiber le développement de champignons parasites causant des maladies au sein des cultures. Bien que l'utilisation de fongicides naturels est préférable dans le cadre d'une agriculture responsable, il est possible de recourir à des fongicides chimiques comme le pentachlorophénol (PCP), la bouillie bordelaise (bien qu'autorisée en agriculture biologique mais décriée pour ses effets de suppression des "bons" champignons), ou encore la Cassiopée pour ne citer que ces exemples.

Précautions à prendre lors de l'utilisation de fongicides chimiques : lors de l'emploi de produits fongicides chimiques, il est vivement recommandé de contrôler les doses et de porter une tenue adaptée afin de ne prendre aucun risque inutile concernant votre santé. Pour ce faire vous pouvez découvrir notre gamme d'Equipements de Protection Individuelle (EPI). Sans une telle tenue, vous risquez de vous contaminer avec les produits chimiques, ce qui peut tout de même causer des maladies graves comme le cancer, les maladies respiratoires, les maladies du cœur, mais aussi des maladies causant une cécité, etc.

Etat sur la maladie du mildiou dans les vignobles en France

L'endémie du mildiou de la vigne dans la région Aquitaine

En 2023 comme pendant les années précédentes, le mildiou s'est davantage propagé dans les régions du Sud-Ouest de la France et plus particulièrement en Aquitaine. Ceci s'explique par le fait que cette région est la plus propice à l'apparition et à la prolifération de mildiou, compte tenu de son climat et de son exposition aux temps orageux. De plus, le mildiou vigne était plus préjudiciable que le mildiou tomate ou le mildiou pomme de terre en Aquitaine, affectant directement les récoltes viticoles de façon négative.

Pour l'année 2023, une étude a montré que le mildiou a plus touché le cépage "Merlot" que n'importe quel autre cépage de la région.

graphique cepages touches par mildiou
Valeurs moyennes d'attaque par décade, région Aquitaine, 2023.

Ce qu'il faut retenir :

  • Le mildiou est apparu en Europe par erreur suite à l'importation de vignes américaines par les colons européens
  • Le mildiou se manifeste par des taches de couleur brune ou jaunâtre sur les feuilles de vigne, avant de se propager sur les fruits, puis les racines
  • La vigne est vulnérable dès le début de la floraison, mais ne l'est plus une fois la véraison passée
  • Il est possible de traiter le mildiou en prévention ou en réaction
  • Certains cépages sont résistants au mildiou
  • Utiliser un abri est une solution de prévention contre le mildiou

Les questions fréquentes que l'on se pose à propos du mildiou vigne :

Enlever les feuilles qui touchent le sol car cette zone est généralement humide, notamment la nuit. Le but est de garder un feuillage aéré et sec, car les spores du champignon ne peuvent pas se développer sur les surfaces sèches.

Le mildiou se manifeste par une tâche translucide sur les feuilles de vigne. Très vite, le champignon recouvre les jeunes baies d'un feutrage blanchâtre. Goût et rendement sont compromis.

La couleur des taches : le mildiou vigne se caractérise par des taches jaunes concentriques, tandis que l'oïdium vigne provoque une sorte de feutrage poudreux et blanc. La localisation de l'attaque : l'oïdium préfère la face supérieure des feuilles, le mildiou l'inférieure.

Le faciès « taches d'huile » du mildiou de la vigne, souvent observé sur jeunes feuilles, est caractérisé par l'apparition de plages décolorées, jaunes, d'aspect huileux sur la face supérieure, puis formation sur la face inférieure d'un duvet blanc assez dense constitué de conidiophores et de conidies.

Pulvérisez un traitement contre le mildiou de la vigne à base de cuivre, comme la bouillie bordelaise, notamment après des pluies importantes ; Si la saison est particulièrement humide et orageuse, vous pouvez couvrir vos cultures pour les abriter des pluies intensives.