03 52 99 00 00 (non surtaxé) ou service client (réponse sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Cultures

Le purin de prêle : un allié naturel

Date de publication : 28/03/2024

Le purin de prêle, issu de la macération de la prêle des champs, possède de nombreux avantages. Cette solution est très connue en agriculture biologique mais elle tend aussi à se développer en agriculture conventionnelle sur certaines cultures en permettant de compléter les solutions chimiques avec cette solution naturelle.

Quels sont les bienfaits du purin de prêle ?

La prêle est un engrais riche en silice, en minéraux et en oligo-éléments. Cette composition en fait un fortifiant naturel pour les végétaux, renforçant leur structure cellulaire et stimulant leur croissance. Il renforce ainsi la résistance des plantes face aux agressions extérieures, comme les maladies et les attaques d'insectes. De plus, la prêle est reconnue pour ses propriétés antifongiques, ce qui en fait un remède efficace contre certaines maladies des plantes comme le mildiou. Il peut être utilisé pour diminuer l’utilisation du cuivre, il est donc compatible avec ce dernier.

Le purin de prêle contient, entre autres :

  • Du potassium : utile à la circulation de la sève et de l'assimilation des éléments nutritifs
  • Du soufre : élément indispensable à la synthèse des protéines
  • Du calcium : fortifie les parois cellulaires des plantes
zoom feuilles prele

Comment faire du purin de prêle ? (recette)

La recette pour faire du purin de prêle est simple. Il faut récolter environ 1 kilogramme de prêle des champs ,en évitant de prendre les racines. La période idéale pour la cueillette est entre la fin du printemps et le début de l'été. Une fois la prêle récoltée, elle doit être hachée le plus finement possible pour faciliter la macération.

Ensuite, mélangez la prêle hachée avec 10 litres d'eau, idéalement de l'eau de pluie ou de source. Utilisez un grand récipient non métallique et refermable pour faire macérer le mélange.

Le processus de macération dure généralement entre 8 à 15 jours en fonction de la température ambiante. Pendant cette période, il est recommandé de remuer le mélange une à deux fois par jour pour favoriser la fermentation.

Vous pouvez ajouter du savon noir à votre solution afin d'améliorer la fixation du produit.

Quand et comment utiliser le purin de prêle ? (utilisation prêle)

Le purin de prêle s'applique principalement lors des périodes de printemps et d'automne, lorsque les arbres fruitiers, arbustes et fleurs sont les plus à risque de maladies. Cependant, il peut également être utilisé tout au long de l'année, car il est inoffensif pour les plantes.

Pour ce qui est du dosage et pour une utilisation optimale, le purin est généralement dilué à 10% et pulvérisé sur les plantes et arbres, en insistant sur la partie inférieure des feuilles où les champignons et les parasites tendent à se propager. Pour renforcer les jeunes plantations au printemps, une dilution à 5% peut suffire.

Un traitement régulier tous les 8 à 10 jours est recommandé pour prévenir les maladies et repousser les nuisibles. En cas d'attaque d'oïdium ou d'autres maladies cryptogamiques, le purin de prêle peut être utilisé en traitement curatif.

Il est également possible d'appliquer le purin en arrosage au sol pour nourrir et protéger les plantes (fruits, rosier, vignes, potagers, vergers et autres cultures...).

Comment conserver le purin de prêle ?

Pour conserver le purin de prêle, plusieurs critères sont à respecter. D'abord, le purin doit être stocké dans un récipient hermétique, de préférence en plastique, car le métal pourrait réagir avec les éléments du purin. Le choix du lieu de conservation est aussi essentiel. Le purin doit être conservé dans un endroit frais et à l'abri de la lumière pour ne pas altérer ses propriétés. En respectant ces critères, le purin de prêle peut être conservé pendant plusieurs mois, voire 2 à 3 ans si le bidon n'a pas été ouvert. Une fois ouvert, le purin doit être utilisé dans un délai de 2 à 3 mois pour une efficacité optimale.

Où trouver du purin de prêle ? (offre Agriconomie)

Pour vous procurer du purin de prêle, rendez-vous sur la page dédiée aux engrais foliaires d'Agriconomie. Nous proposons notre propre produit de purin de prêle, réputé pour sa qualité et son efficacité. N'hésitez pas à consulter notre catalogue pour découvrir tous les avantages de notre purin de prêle et offrir à vos cultures les nutriments dont elles ont besoin.

Notre sélection de produits relative à l'usage du purin de prêle

Ce qu'il faut retenir :

  • Le purin de prêle est riche en silice, en minéraux et en oligo-éléments, renforçant la structure cellulaire des plantes et stimulant leur croissance
  • Il offre une protection contre les agressions extérieures, telles que les maladies et les attaques d'insectes, grâce à ses propriétés antifongiques
  • Le purin de prêle contient du potassium, du soufre et du calcium, respectivement bénéfiques pour la circulation de la sève, la synthèse des protéines et le renforcement des parois cellulaires des plantes
  • La préparation du purin de prêle nécessite la macération de la prêle hachée dans de l'eau pendant environ 8 à 15 jours
  • Il est recommandé d'utiliser le purin de prêle dilué à 10% pour pulvériser les plantes, avec un traitement régulier tous les 8 à 10 jours pour prévenir les maladies et repousser les nuisibles
  • Le purin de prêle peut être conservé dans un récipient hermétique en plastique dans un endroit frais et à l'abri de la lumière pour une durée allant jusqu'à 2 ou 3 ans

Les questions fréquentes que l'on se pose à propos du purin de prêle

La comparaison entre le purin de prêle et la bouillie bordelaise repose essentiellement sur leurs usages et leurs effets sur les plantes.

  • La bouillie bordelaise est un traitement fongicide utilisé pour combattre différentes maladies des plantes. Elle est composée de chaux éteinte et de sulfate de cuivre hydraté, substances qui peuvent toutefois être nuisibles pour le sol à long terme.
  • Le purin de prêle, quant à lui, est principalement utilisé comme stimulant de croissance et renfort du système immunitaire des plantes. Sa composition naturelle et riche en silice en fait une solution moins agressive pour l'environnement.

Ces deux traitements peuvent être utilisés de manière complémentaire, selon le type de plante et le problème à régler. Il est donc crucial de bien cerner les besoins de votre jardin avant de faire un choix.

Le choix entre le purin de prêle et le purin d'ortie dépend des besoins spécifiques de votre jardin. Le purin d'ortie, riche en azote, minéraux et oligo-éléments, agit comme un puissant biostimulant qui favorise la croissance des végétaux. Il est particulièrement efficace pour renforcer les plantes et améliorer leur résistance face aux parasites.

D'autre part, le purin de prêle, riche en silice, offre des propriétés antifongiques, ce qui en fait un remède naturel contre certaines maladies des plantes. Il est donc surtout employé comme un soin préventif ou curatif pour les maladies cryptogamiques.

  • Purin d'ortie : stimule la croissance des plantes, améliore leur résistance
  • Purin de prêle : lutte contre les maladies, agit comme fortifiant naturel

Il est également possible de mélanger ces deux préparations, en respectant un ratio de 50% de chaque, afin de cumuler leurs bénéfices.

La décoction et le purin de prêle sont deux méthodes de préparation qui ont leurs propres spécificités et champs d'application. La décoction de prêle implique une cuisson de la plante dans de l'eau, ce qui permet d'extraire rapidement les principes actifs. Cette méthode est particulièrement recommandée pour un usage curatif rapide, notamment en cas d'attaque de maladies cryptogamiques.

Le purin de prêle, quant à lui, est obtenu par une macération prolongée de la prêle dans de l'eau, généralement pendant deux à trois semaines. Ce processus de fermentation permet une extraction plus lente et complète des principes actifs, ce qui donne une préparation plus puissante et efficace sur le long terme. C'est un excellent choix pour un usage préventif, notamment pour renforcer l'immunité des plantes.

Il est cependant important de noter que la décoction ne se conserve pas, elle doit donc être utilisée rapidement, tandis que le purin peut être conservé plus longtemps.

L'application du purin de prêle sur les tomates se fait principalement en pulvérisation foliaire. Concernant le dosage, effectuez unedilution le purin à 10% pour une prévention générale contre les maladies cryptogamiques, comme le mildiou tomate. Pour cela, mélangez 1 litre de purin dans 10 litres d'eau. Ensuite, utilisez un pulvérisateur pour appliquer le mélange sur les feuilles des plants de tomates, en insistant sur le dessous des feuilles.

Il est recommandé de traiter les plants de tomates tous les 15 jours en prévention dès qu'ils atteignent 2 feuilles, et ce, jusqu'au mois de juillet. Cette fréquence permet de renforcer les défenses des plants et de prévenir l'apparition de maladies.

Un traitement au sol peut aussi être bénéfique, notamment pour combattre les champignons du sol.