03 52 99 00 00 (non surtaxé) ou service client (réponse sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Élevage

Prix de la paille : comment payer au juste prix ?

Date de publication : 17/08/2023

Le prix de la paille est un sujet qui cristallise chaque année les éleveurs qui ne sont pas toujours autosuffisants en paille. En effet, selon les années, la récolte de paille sera plus ou moins bonne, amenant les éleveurs à acheter de la paille à des agriculteurs pour garantir un changement de litière assez fréquent durant tout l’hiver. Mais dans quel contexte est fixé le prix de la paille ? Quel est son contexte historique et surtout quels sont les facteurs qui influencent le prix de la paille ? Vous aurez toutes ces réponses ici avec en bonus des alternatives si le prix de la paille se révèle être trop élevé.

Rappel : à quoi sert la paille ?

La paille appartient à la famille des fourrages. Elle est largement utilisée en litière par les éleveurs pour fournir un environnement propre et sec à leurs animaux d'élevage. Elle absorbe l'humidité et les excréments, réduisant ainsi les risques de maladies et de problèmes de santé chez les animaux. Cette litière devient ensuite du fumier, épandu dans les champs selon un cahier d’épandage précis.

Elle est occasionnellement utilisée comme aliment durant les années plus difficiles en termes de rendement, pour pallier les manquements en foin notamment.

La paille est également utilisée comme isolation dans certains types de construction, en particulier dans les maisons en ballots de paille. En remplissant les murs avec des ballots de paille, cela crée une barrière thermique efficace qui aide à maintenir une température intérieure stable et confortable tout au long de l'année. L'isolation en paille est appréciée pour sa performance énergétique élevée, son faible impact environnemental et son coût abordable. Dans le contexte de réchauffement climatique actuel, c’est une pratique en vogue.

Eleveur distribuant de la paille

Les facteurs qui influencent le prix de la paille

Quel est le prix de la tonne de paille ? En réalité, il n'y a pas de prix exact, mais une multitude de facteurs à prendre en compte pour payer au prix juste.

Structurellement, une prise de conscience de la part des agriculteurs a fait augmenter le prix de la paille depuis les années 1990. Historiquement, les agriculteurs avaient moins conscience que la paille avait de la valeur dans le sol. En effet, la matière organique qu’elle contient est bonne pour la fertilité des sols. Cette méconnaissance n’existe plus aujourd’hui, si bien que certains céréaliers préfèrent laisser la paille sur le sol après les moissons, pour qu’elle fasse de l’humus. Il faut ajouter à cela la hausse des prix de l’engrais. Face à cette hausse, les céréaliers préfèrent enfouir la paille pour fertiliser les sols en limitant le recours à l’engrais ou la vendre en récupérant les pertes dûes à l’utilisation d’engrais. Cela a donc réduit l’offre face à une demande équivalente : les prix ont donc augmenté.

Pour savoir si le prix de la paille est juste, il faut prendre en compte une multitude d’éléments, qui évoluent chaque année. Le prix de la paille va en effet varier d’une année à l’autre. Pourquoi ? Voici les principales raisons :

  • La principale raison est évidente : le prix sera différent si l’éleveur achète la paille en andain et la transforme lui-même en botte de paille avec sa botteleuse ou s’il achète la paille et la fait venir directement à sa ferme. Les coûts de bottelage et de transport seront alors à ajouter au prix final de la paille. Aujourd’hui, le prix de la paille en andain qui est donc à botteler est estimé approximativement à 40 centimes du kilo, soit environ 40€ de la tonne. Mais quelle est le prix de la paille livrée ? Ce prix pourra doubler si la paille arrive directement bottelée dans la ferme de l’éleveur.
  • Le prix de la paille tend à rester relativement stable, indépendamment de ses caractéristiques, en raison de son utilisation principale comme litière pour les animaux. Le prix au kilo de la paille de blé, d’orge ou de triticale sera sensiblement le même. En revanche, de la paille de colza, qui est moins qualitative, sera forcément vendue moins chère. Cette dernière est d’ailleurs généralement broyée et laissée sur le sol car elle ne dispose pas d’une grosse valeur marchande. La vente de paille de colza est plus importante les années où on assiste à une pénurie de la paille vendue habituellement.
  • En période de sécheresse, lorsque le foin vient à manquer, la paille peut être utilisée comme substitut pour l'alimentation animale, entraînant une augmentation de sa demande et de son prix. Forcément ici, la demande est plus forte que l’offre et les cours de la paille augmentent alors.
  • Acheter de la paille à l'étranger peut être envisagé en cas de besoin, mais le coût élevé de transport va influencer considérablement le prix final. Si le prix de la paille est initialement moins élevé, le coût pour le faire venir jusqu’à la ferme de l’éleveur est généralement assez important. De manière globale, la région dans laquelle vous effectuez l’achat aura également un impact sur le prix de ce fourrage.

Il faut également avoir en tête que si vous achetez de la paille bottelée, il faudra se référer au poids de la botte de paille pour définir son prix. Une botte ronde de 300 kilogrammes aura forcément un prix différent d’une botte rectangulaire de 400 kilos.

Tous ces éléments combinés créent un environnement complexe pour l'établissement du prix de la paille, nécessitant une évaluation minutieuse des facteurs en jeu pour comprendre les variations de son coût sur le marché.

Enfin, Il faut ajouter à cela qu’il est conseillé d’acheter la paille à un agriculteur d’une même région. Cela permet d’avoir une idée plus précise sur la qualité de la future litière pour l’élevage. Acheter de la paille, c’est parfois indispensable, mais il faut qu’elle soit de qualité. De plus, le prix de la paille en Bretagne sera sans doute différent du prix en Centre Val de Loire.

Après la paille : la vente de fumier

La vente de fumier est moins répandue mais peut représenter une source de revenus pour l’éleveur. Si ce dernier ne possède pas suffisamment de surfaces pour épandre son fumier, il a la possibilité de choisir de le vendre à un agriculteur qui cherche à améliorer la fertilité de ses sols en épandant de la matière organique. Le prix du fumier traditionnel est estimé à environ 10 à 15€ par tonne en moyenne et va jusqu’à 20€ pour du fumier biologique.

Un échange paille-fumier peut aussi être convenu entre deux exploitations qui ont des besoins complémentaires.

La paille est trop chère ? Les alternatives

Face à l'augmentation globale du coût de la paille, des alternatives sont explorées pour répondre aux besoins des éleveurs. Les copeaux de bois sont une option courante en remplacement ou en complément de la paille pour la litière des animaux. Elle est notamment assez appréciée pour la litière des jeunes bovins. Les balles de riz, provenant des résidus de la récolte du riz, sont également utilisées comme litière, faisant notamment assez peu de poussière. Enfin, la dolomie, un sable très fin, est parfois utilisé comme substitut pour la paille dans les litières, là aussi en remplacement ou en complément.

Ce qu'il faut retenir :

  • Le prix de la paille fluctue selon les récoltes et les choix des agriculteurs;
  • La paille, en tant que litière, contribue à la santé des animaux d'élevage;
  • La hausse des prix depuis les années 1990 découle d'une nouvelle conscience de sa valeur pour la fertilité des solsLa hausse des prix depuis les années 1990 découle d'une nouvelle conscience de sa valeur pour la fertilité des sols;
  • Le coût final de la paille dépend de divers facteurs, dont le bottelage et le transport;
  • Des alternatives telles que les copeaux de bois offrent des solutions face à l'augmentation des prix.

Les questions fréquentes que l'on se pose sur le prix de la paille:

Le prix de la tonne de paille diffère selon les rendements obtenus chaque année. Néanmoins, il se situe la plupart du temps entre 20 et 45 euros pour de la paille de moyenne et bonne qualité. Le prix de la tonne de paille sera différent si l'agriculteur doit botteler lui-même le champ ou s'il achète directement les bottes de paille pressées.

Quand on utilise le terme de paille livrée, on parle de botte de paille pressée. Le prix d'une botte de paille pressée dépend de la qualité de la paille, de la densité du pressage et des rendements obtenus durant l'année. Néanmoins, le prix est lui aussi généralement donné à la tonne. Le prix de la paille livrée peut aller de 60€ la tonne à 120€ selon les années et les régions.

Pour acheter de la paille pour votre jardin, les magasins de distribution ne manquent pas. On pense par exemple à Castorama, Jardiland ou encore Truffaut. Néanmoins, les prix seront généralement élevés. Si vous habitez en zone rurale, renseignez-vous auprès des agriculteurs qui seront en mesure de vous vendre de la paille pour votre jardin à un prix plus intéressant.