03 52 99 00 00 (N° non surtaxé) ou service client (réponse par E-mail sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Élevage

Guide du Râtelier Idéal pour Eleveurs

Date de publication : 30/10/2023

Ne pas avoir de râtelier pour mettre le fourrage qui sert de nourriture au bétail, c'est s'assurer un gros gaspillage. Et des râteliers, on en compte sous différentes formes, adaptés aux chevaux, aux bovins ou aux chèvres pour ne citer qu'eux. Découvrez ici quel râtelier choisir selon chaque élevage, avec leur composition et leurs spécificités.

Qu'est-ce qu'un râtelier ? (définition)

Un râtelier est une mangeoire destinée au bétail pour la distribution de fourrage. Il s'agit d'un support en bois, en métal ou en plastique fixé au mur d'une écurie ou d'un box à l'aide de pattes, qui permet de déposer la ration de fourrage pour que les bêtes puissent se nourrir. Pour les bovins, un râtelier sera aussi utilisé directement dans un champ, pour apporter un complément aux bêtes si l'herbe se fait rare par exemple.

Le râtelier permet donc de distribuer le foin ou l'ensilage aux bovins (vaches, génisses, taureaux), aux ovins (moutons, brebis, béliers), aux caprins (chèvres, boucs) et à d'autres animaux d'élevage tels que les lapins ou les cochons d'Inde.

Grâce au râtelier, le foin reste propre et n'est pas piétiné ou souillé par les bêtes. Tout comme le cornadis, le râtelier qui permet de rationner les aliments, ajoutant ainsi son atout majeur, la préservation de l'hygiène

Pour relever le défi de la ration alimentaire de vos bêtes, découvrez nos râteliers à foin pour votre exploitation.

L'expression "Manger à tous les râteliers" : Son origine et son sens

Cette expression familière signifie tirer profit de toutes les sources possibles, parfois avec des intérêts opposés. Elle tire son origine du monde agricole : un animal qui mange dans tous les râteliers profite de la nourriture des autres sans contribuer à l'effort collectif. Au sens figuré, cela désigne une personne opportuniste qui cherche à tirer avantage de chaque situation.

Des râteliers adaptés pour tous les animaux

Le râtelier pour chèvre

Le râtelier pour chèvres doit être adapté à leur morphologie et à leurs besoins spécifiques. Les chèvres sont des animaux agiles, qui aiment grimper. Le râtelier doit donc être assez haut pour éviter qu'elles ne salissent en mangeant. Un modèle avec plusieurs séparations est recommandé pour éviter les bagarres entre les chèvres dominantes et dominées. Le râtelier peut être fixé au mur ou sur un support indépendant dans le pré.

 zoom ratelier mouton

Râtelier chevaux : Comment le choisir ?

Pour les chevaux, il existe différents types de râteliers :

  • Râteliers muraux, fixés au mur du box, en bois ou en plastique
  • Râteliers sur pieds avec roulettes pour pouvoir déplacer la mangeoire
  • Râteliers d'écurie, de grande taille, pouvant accueillir la ration de foin de plusieurs chevaux
  • Râteliers extérieurs pour le pâturage, avec toit pour protéger le foin de la pluie

Il faut veiller à choisir un râtelier solide et de taille suffisante. Compter entre 1,5 et 2 mètres de longueur de râtelier par cheval.

L'indispensable râtelier pour lapins

Le râtelier est indispensable pour les lapins car il permet de maintenir le foin propre et sec. En effet, sans râtelier, les lapins urinent et défèquent sur le foin qui se retrouve souillé. Le râtelier surélevé permet au foin de rester à l'abri de ces nuisances. Il doit être positionné à une hauteur adaptée pour que les lapins puissent accéder confortablement au foin. Comptez entre 3 et 5€ pour un râtelier pour lapin.

Les râteliers pour bovins

Les râteliers pour bovins se distinguent par leur taille imposante et leur construction robuste, particulièrement adaptée pour une utilisation en extérieur. Conçus pour résister aux conditions météorologiques et aux coups éventuels, ils sont généralement fabriqués en acier galvanisé.

Les formats varient, mais on retrouve souvent des modèles :

  • linéaires
  • ronds
  • rectangulaires

Peu importe les modèles, ceux-ci permettent à plusieurs bovins de se nourrir simultanément. Certains râtelier disposeront d'un toit pour couvrir le foin apporté aux bovins, d'autres non. 

Le râtelier à foin pour les moutons, cochons...

Outre les principales espèces d'élevage que sont les bovins, les ovins, les caprins et les équidés, d'autres bêtes nécessitent un équipement spécifique pour leur distribution de foin :

  • Les moutons sont élevés en bergerie et ont besoin de râteliers collectifs robustes en métal galvanisé. Ceux-ci font généralement 1 à 1,5 mètre de long pour 5 à 10 brebis. Ils sont fixés à 70-90 cm du sol sur un mur ou entre deux poteaux. Certains modèles sont double-face.

  • Les cochons d'élevage nécessitent des râteliers solides le plus souvent en métal pour éviter le gaspillage de nourriture. Ils font au minimum 1 mètre de long pour un ou deux porcs et sont surélevés dans l'enclos. On parle plus souvent d'auges pour les cochons.

  • Dans les élevages de veaux et d'agneaux en box individuel, on installe souvent de petits râteliers spécifiques en plastique ou en métal pour leur apport quotidien de foin.

Chaque espèce d'animal d'élevage possède des besoins particuliers auxquels le râtelier doit s'adapter : taille, robustesse, hauteur, matériaux, etc...

Comment choisir les bons matériaux pour un râtelier ?

Les matériaux les plus couramment utilisés pour les râteliers

Les râteliers peuvent être fabriqués en bois, en plastique HDPE ou en métal.

  • L'acier galvanisé ou la fonte d'acier sont des matériaux très résistants, qui sont privilégiés aujourd'hui. Ils sont plus lourds à déplacer mais résistent mieux aux conditions météorologiques et aux sollicitations animales.
  • Le bois, comme le chêne ou l'acacia, est un matériau qui assurera une durée dans le temps plus limitée. Il convient aux particuliers essentiellement ou aux élevages de chèvres. Ceux en bois sont très rares pour les bovins aujourd'hui.
  • Le plastique HDPE est plus léger, facile à nettoyer, mais moins solide dans le temps.

Tableau comparatif des matériaux utilisés pour les râteliers

Points forts Tonte Électrique
Acier galvanisé Résistance aux conditions météorologiques
Résistance aux bovins
Lourds à déplacer
Bois Adaptés aux élevages de chèvres
Matériaux naturels
Solidité insuffisante pour les bovins
Moindre durabilité en extérieur
Plastique HDPE Léger
Facile à nettoyer
Moins solide dans le temps

Comment garantir la durabilité de votre râtelier ?

Pour garantir une bonne durabilité du râtelier, quelques précautions sont à prendre :

  • Choisir un matériau adapté à l'espèce animale (résistance aux coups de pieds, aux morsures etc.)
  • Vérifier la solidité de la fixation au mur ou au sol pour éviter les risques de basculement
  • Opter pour un modèle simple sans pièces rapportées qui pourraient se détacher
  • Nettoyer régulièrement le râtelier, traiter le bois si nécessaire
  • Éviter d'exposer le râtelier aux intempéries s'il n'est pas conçu pour cela
  • Déplacer régulièrement le râtelier situé dans le champ et s'assurer qu'il se situe sur une zone rocheuse. En hiver, la boue entourant le râtelier rendra le terrain difficile d'accès et le remplissage du râtelier plus complexe.

Les questions fréquentes que l'on se pose sur les Râteliers :

Pour fabriquer un râtelier à foin pour chevaux, il faut une pièce de bois solide comme du chêne ou de l'acacia, des pattes métalliques, des vis et des outils de bricolage. On assemble la mangeoire en charpente en calculant bien les dimensions. On fixe ensuite fermement les 4 pattes avant de la positionner au mur à la bonne hauteur.

Pour les chèvres, on peut fabriquer un râtelier mural robuste en bois ou en métal. Il doit être positionné assez haut, à 1,20m minimum du sol. La mangeoire fait 30 cm de large et 60 à 80 cm de long, avec une séparation centrale pour éviter les bagarres.

Le râtelier peut être une simple planche en bois fixée aux barreaux de la cage, à 15-20 cm du sol. On peut aussi utiliser un bac en plastique troué accroché avec des crochets. L'idéal est d'acheter un râtelier spécial lapin en bois ou métal adapté à la largeur de la cage.

En métal galvanisé, le râtelier collectif doit faire 1m à 1,5m de long pour 5 à 10 brebis. Il est fixé à 70-90 cm du sol sur un mur ou un poteau. Un râtelier double face permet au cheptel d'accéder au foin des deux côtés.