03 52 99 00 00 (N° non surtaxé) ou service client (réponse par E-mail sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Machinisme

Les différents systèmes d'irrigation, pour professionnels et particuliers

Date de publication : 13/01/2024

Les systèmes d'irrigation ont tous pour objectif d'optimiser l'état hydrique du sol. Mais vous avez le choix entre plusieurs systèmes. Ce choix s'établira selon plusieurs facteurs. En effet, selon les types de sols, l'accès à un réseau d'irrigation ou à une station de pompage ou la typologie des cultures, le choix du système d'irrigation sera différent. Découvrez ici les différents systèmes d'irrigation pour professionnels et particuliers, avec leurs avantages... et leurs inconvénients !

Le système d'irrigation par aspersion : pour les grandes surfaces agricoles

L'irrigation par aspersion reprend le principe de l'eau de pluie : elle vise à arroser artificiellement les cultures à l'aide d'un canon ou d'une rampe fixe. L'irrigation par aspersion exige une pression d'eau adéquate pour une répartition uniforme. Des pompes à pression sont utilisées pour garantir un débit suffisant, pour arroser efficacement de petites parcelles ou de vastes étendues. Ce système offre la possibilité de simuler les bienfaits de la pluie, favorisant ainsi une meilleure pénétration de l'eau dans le sol, réduisant le risque de ruissellement (plus ou moins important selon le type de sol) et d'érosion.

Pour garantir une irrigation précise, vous devez connaître les besoins en eau de vos parcelles en temps réel. C'est ici que du matériel comme les sondes tensiométriques entrent en jeu. Connectées à une application, ces sondes permettent de mesurer avec précision la quantité d'eau disponible pour vos plantes pour adapter l'arrosage de manière optimale.

Le choix du système d'arrosage par canon ou rampe dépendra de divers facteurs, notamment le type de sol et des conditions météorologiques globales. L'irrigation par aspersion constitue une méthode polyvalente et efficace pour garantir que vos parcelles reçoivent la quantité d'eau nécessaire. Pour être pleinement efficace, elle doit être activée en fin de journée ou pendant la nuit lors des périodes de fortes chaleurs, pour éviter le phénomène d'évaporation.

Irrigation par rampe fixe ou mobile : un système d'irrigation à grande échelle

L'irrigation par rampe, qu'elle soit fixe ou mobile est la première solution pour irriguer par aspersion les cultures, comme le maïs ou les céréales par exemple. Elle est une approche efficace pour arroser des parcelles de forme rectangulaire de manière précise et uniforme. Les rampes fixes ou mobiles se composent généralement d'un cadre métallique monté sur des roues et alimenté par un moteur. L'engin se déplace le long du champ (pour une rampe mobile) et irrigue les parcelles au moyen d'un grand asperseur central, qui va pulvériser de l'eau de part et d'autre de la rampe.

L'un des avantages clés des rampes mobiles est leur adaptabilité à différents types de sols dans une même parcelle. Il est possible d'utiliser différents types de rampes en les équipant d'asperseurs spécifiques, pour s'ajuster à la configuration du terrain.

Concernant les rampes fixes, elles sont particulièrement intéressantes sur des parcelles de grande taille, qui sont utilisées pour les mêmes parcelles chaque année. On en voit notamment en France dans la Beauce.

Ce système d'irrigation par aspersion exige néanmoins une main-d'œuvre importante et du temps pour déplacer les rampes si elles sont mobiles. Les rampes sont en effet déplacées manuellement, ou via des systèmes de side roll, où la canalisation elle-même agit comme axe de déplacement. Pour être pleinement efficace, ce système d'irrigation doit être utilisé en fin de journée ou durant la nuit, afin d'éviter une évaporation trop importante.

Irrigation avec l'aide d'un enrouleur : pour se déplacer dans la parcelle... ou le terrain de sport

Ce système d'irrigation reprend le principe de l'irrigation avec rampe. Seul le matériel change : ici, on utilise un enrouleur pour arroser les différentes parcelles.

L'irrigation avec l'aide d'un enrouleur nécessite un point de vigilance important : il faut garantir une distribution d'eau uniforme sans endommager les cultures. Des jets agressifs vont en effet causer des dommages aux jeunes plants, exposer les semences et provoquer une érosion du sol. À l'inverse, des jets très fins vont générer de minuscules gouttelettes d'eau sensibles au vent et à l'évaporation. Il est donc crucial de régler correctement le canon pour paramétrer la portée nécessaire tout en maintenant une diffusion uniforme sans nuire à vos cultures.

Pour en savoir plus sur son fonctionnement, sachez que le mouvement angulaire de la lance de l'enrouleur autour de son pivot est assuré par les battements du bras en réaction. Le débit et la portée du jet dépendent de la section et du profil de la buse de la lance (à pression constante), tandis que les butées permettent de régler l'angle du secteur d'arrosage.

Les enrouleurs d'irrigation sont polyvalents et sont régulièrement utilisés à des fins agricoles, notamment pour les grandes cultures et le maraîchage. Des enrouleurs de plus petite taille conviennent également à des applications récréatives, comme l'arrosage des terrains de sport. Le déplacement de ces enrouleurs s'effectue traditionnellement à l'aide d'un tracteur, que l'agriculteur va venir atteler à l'aide d'une barre à trou.

Un système d'arrosage adapté aux grandes parcelles

L'irrigation par aspersion est recommandé pour les projets d'irrigation de grande taille. Mais il nécessite également d'investir dans un matériel et des ressources de qualité :

  • Station de pompage.
  • Une source d'eau suffisamment importante pour garantir une irrigation continue des parcelles durant la période de sécheresse

  • Pompe.
  • Une pompe capable de fournir la pression d'eau nécessaire pour propulser l'eau à travers les asperseurs.

  • Asperseurs.
  • Ils doivent être appropriés en fonction de la taille de la zone à irriguer et des besoins spécifiques des parcelles.

  • Réseau de tuyaux.
  • Des tuyaux en bon état pour transporter l'eau depuis la source jusqu'aux asperseurs, qu'ils soient enterrés ou mobiles au-dessus du sol

  • Équipement de contrôle.
  • Un système de contrôle pour réguler la durée et la fréquence de l'arrosage, ainsi que la direction des asperseurs.

  • Énergie.
  • Une source d'énergie électrique ou mécanique pour alimenter les pompes et les systèmes de contrôle si nécessaire.

  • Système de filtration.
  • Des filtres pour éliminer les particules solides de l'eau et éviter les obstructions des asperseurs.

  • Protection contre le gel.
  • Dans les régions sujettes au gel, des mesures de protection pour éviter les dommages aux équipements lors des températures hivernales.

L'irrigation par aspersion est donc un système d'irrigation qui nécessite un investissement de départ conséquent mais pourtant essentiel pour irriguer les plantes de la meilleure des façons.

zoom systeme d'irrigation automatique

La micro-irrigation : un système d'irrigation automatique tout en économie

De plus en plus populaire, la micro irrigation séduit par son débit plus réduit, diminuant l'impact écologique de l'irrigation dans son ensemble. Très développé dans les fermes maraîchères ou en arboriculture, ce système n'est néanmoins pas adapté à toutes les cultures. La micro irrigation est un système d'irrigation favorisé dans les petites parcelles. Elle est difficilement réalisable sur plusieurs hectares, car son installation est assez longue et convient de manière générale à des cultures fixes.

Concrètement, la micro irrigation regroupe :

  • Le goutte à goutte
  • La micro aspersion

Elle est la plupart du temps totalement automatisée pour permettre aux plantes de bénéficier d'un apport en eau optimal, au meilleur moment.

Chez Agriconomie, nous vous proposons tout le matériel irrigation qu'il vous faut pour votre projet de micro irrigation.

Arrosage au goutte à goutte

L'irrigation au goutte-à-goutte repose sur l'utilisation de conduites spéciales appelées "lignes de système de goutte à goutte", qui contiennent de plus petites unités nommées "systèmes goutte à goutte". Chaque système goutte à goutte émet régulièrement de petites gouttes d'eau et d'engrais, assurant une distribution homogène de ces éléments directement à la zone racinaire de chaque plante.

Ce mode d'irrigation présente plusieurs avantages significatifs :

  • L'eau est délivrée soit sur la surface du sol, soit directement dans le sol, en étant à proximité immédiate du système d'absorption des racines. De ce fait, elle devient inaccessible aux adventices. Cela réduit ainsi la compétition pour les ressources hydriques.

  • La fréquence d'arrosage est contrôlée et ajustée pour maintenir un environnement optimal d'humidité autour des plantes.

  • D'importantes économies d'eau sont réalisées grâce à l'absence d'évaporation, de ruissellement et de gaspillage. L'utilisation des terres est optimisée à 100 %, quelle que soit la topographie du terrain.

  • Ce système fonctionne à basse pression, le rendant intéressant du point de vue de l'économie d'énergie.

Cependant, il convient de noter que l'installation initiale de ce système est coûteuse, et que l'irrigation par goutte à goutte nécessite une maintenance régulière pour fonctionner de manière optimale.

Irrigation par micro-asperseur : pour le jardin et le potager, mais pas que !

L'irrigation par micro asperseur reprend le principe de l'irrigation par aspersion, dans un écosystème de moindre envergure. C'est un système d'irrigation de surface.

Les micro-asperseurs sont de petits dispositifs d'irrigation placés à proximité immédiate des plantes, ce qui réduit considérablement les pertes dues à l'évaporation.

L'irrigation par micro-asperseur fonctionne à basse tension et produit une pluie très fine qui couvre une portée variable selon les besoins. Elle présente plusieurs avantages par rapport à d'autres systèmes d'irrigation :

  • Elle nécessite peu de tuyaux, ce qui simplifie l'installation.
  • Elle permet d'ajuster le débit d'eau en fonction des saisons, offrant ainsi une gestion plus précise de l'irrigation.
  • En comparaison avec l'irrigation par aspersion traditionnelle, elle permet des économies substantielles d'eau.
  • L'entretien des micro-asperseurs est également facilité, car contrairement aux buses ou goutteurs proches du sol, ils ont tendance à ne pas se boucher avec de la terre.

Comme les autres systèmes de micro irrigation, l'arrosage via micro asperseur n'est néanmoins pas adapté à tous les types de culture, même s'il est très prisé pour le jardin et le potager des particuliers, qui utilisent généralement une cuve à eau pour récupérer l'eau de pluie. Ainsi, la consommation d'eau est naturelle grâce à un système qui se veut moins agressif pour les plants. Ces derniers vont recevoir de l'eau à basse pression, petit à petit et de manière constante.

Attention cependant, en fonction de la qualité de l'eau, il vous faudra sans doute installer un filtre à l'intérieur des tuyaux pour éviter tout risque de bouchage dû à une eau trop sale.

Le sytème d'irrigation gravitaire (par gravité) : un système ancestral

L'irrigation gravitaire, également connue sous le nom d'irrigation par gravité, est une méthode ancestrale, datant de plusieurs milliers d'année. Elle exploite la gravité pour acheminer l'eau vers les parcelles. On y distingue deux méthodes principales : l'irrigation par planches et l'irrigation par submersion.

  • Irrigation par planches :
  • Cette méthode est adaptée aux parcelles en pente, généralement avec un sol légèrement incliné. Les parcelles sont aménagées en planches disposées dans le sens de la pente, ce qui favorise le drainage. Elle est un choix privilégié pour des cultures comme le riz, notamment dans les pays asiatiques. Le débit d'eau déversé dépend de la pente, de la largeur et de la longueur de chaque planche, rendant cette méthode complexe à gérer. Le débit doit être ajusté manuellement en fonction de ces variables, ce qui nécessite une réelle expertise vis-à-vis de la pratique.

  • Irrigation par submersion :
  • Contrairement à l'irrigation par planches, l'irrigation par submersion apporte l'eau à partir des fossés sans contrôle précis. Cette méthode est plus proche de l'irrigation sauvage et est généralement utilisée sur des terrains vallonnés. Elle nécessite moins d'équipement et de temps, mais elle souffre d'un manque d'uniformité et d'économies d'eau suffisantes pour être totalement efficace. Elle est adaptée à des terrains spécifiquement aménagés et peut subir une évaporation conséquente en cas de fortes chaleurs.

Voici un tableau comparatif des deux méthodes d'irrigation gravitaire :

Critères Irrigation par planches Irrigation par submersion
Contrôle du débit d'eau Oui Non
Complexité de gestion Élevée Faible
Coût en équipement Élevé Faible
Uniformité de l'irrigation Élevée Faible
Adaptée aux terrains vallonnés Non Oui

Tableau comparatif des systèmes d'irrigation par aspersion et micro irrigation

Aspersion par rampe fixe ou mobile Aspersion avec un enrouleur Goutte à goutte Micro aspersion
Typologie de cultures Maïs, céréales Maïs, céréales, cultures maraîchères Vergers Cultures maraîchères
Avantages Adapté aux grandes surfaces Adapté aux moyennes et grandes surfaces Économie en eau
Apport en eau à la racine
Économie en eau
Reprend le principe de la pluie
Inconvénients Risque d'évaporation
Peu (ou pas) mobile
Risque d'évaporation
Abîme les cultures lors des passages avec le tracteur
Installation longue
Risque de gel durant l'hiver
Risque d'évaporation
Pas adapté aux grandes parcelles
Pour qui ? Professionnels Professionnels et particuliers Professionnels et particuliers Professionnels et particuliers

Notre proposition de produits pour vos projets d'irrigation

Ce qu'il faut retenir :

  • Il n'y a pas un système d'irrigation mieux que les autres : le choix se fait en fonction de multiples paramètres;
  • La micro irrigation est particulièrement intéressante pour répondre aux enjeux environnementaux.

Les questions fréquentes que l'on se pose sur le système d'irrigation

Un système d'irrigation est un ensemble de techniques et d'équipements conçus pour apporter de l'eau de manière contrôlée aux plantations agricoles ou aux espaces verts, afin de garantir leur croissance et leur développement.

Il n'y a pas un système d'irrigation meilleur que les autres sur tous les points. Le système d'irrigation parfait dépendra de multiples paramètres tels que les plantations, la typologie des sols...

Le choix du type d'irrigation se fait en fonction du type de culture, de la topographie du terrain, de la disponibilité en eau...

Le coût d'un système d'irrigation varie considérablement en fonction de la taille de la zone à irriguer, du type de système choisi et des équipements nécessaires.