03 52 99 00 00 (non surtaxé) ou service client (réponse sous 4H)

L'espace de documentation sur l'agriculture,
pour vous aider sur votre exploitation !

L’espace de documentation, 100% gratuit,
pour vous aider sur votre exploitation !

Viticulture

Quel engrais utiliser pour sa vigne ?

Date de publication : 07/09/2023

En viticulture, savoir quel engrais utiliser pour sa vigne est une question qui se pose inévitablement et ce, pour 3 raisons principales :

  • Parce qu’un sol fertile permet aux vignes de mieux lutter contre les maladies,
  • Parce que la fertilisation est source de productivité du vignoble,
  • Parce que l’engrais va influer sur la qualité des raisins.

Cet article vous fournira les réponses essentielles pour sélectionner le fumier idéal afin d'enrichir vos vignes, éviter les carences en nutriments, appliquer l'engrais de manière efficace et déterminer le moment optimal pour l'épandage dans le cadre de votre pratique viticole.

Quel est le meilleur engrais pour la vigne ? (naturel, chimique, complet ou liquide)

Afin de choisir l'engrais idéal pour vos vignes, il est primordial de prendre en compte leurs besoins spécifiques. Un engrais efficace doit apporter les nutriments requis pour une croissance saine et optimiser votre récolte lors des vendanges, une productivité maximale et une qualité de raisin exceptionnelle. Voici plusieurs types d'engrais qui pourraient être bénéfiques pour votre vigne :

  • L'engrais organique : issus de matériaux naturels tels que le fumier, le compost, les résidus de récolte ou les algues, les engrais organiques sont riches en nutriments essentiels et améliorent la fertilité du sol. Ils libèrent leurs nutriments de manière progressive, minimisant ainsi le risque de sur-fertilisation et préservant l'équilibre du sol. De plus, ils stimulent la vie microbienne du sol, contribuant à la santé de la vigne. Nous avons un dossier complet sur les engrais organiques , si vous souhaitez plus d'informations sur le sujet

  • L'engrais à diffusion lente : ce type d'engrais, présenté sous forme de granulés ou de pastilles, libère des nutriments de manière graduelle sur une durée prolongée. Ils fournissent aux vignes un apport constant, ce qui peut être particulièrement utile dans les régions aux conditions de croissance variables. Ces engrais conviennent également aux grands vignobles, car ils nécessitent moins d'application.

  • L'engrais chimique équilibré : les engrais chimiques, ou minéraux, sont conçus pour offrir un équilibre précis de nutriments essentiels comme l'azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K), connue sous le nom de "formule NPK". Ils peuvent être ajustés pour répondre aux besoins spécifiques des vignes à différentes étapes de leur développement. Toutefois, il faut faire attention à ne pas sur-fertiliser, car cela peut causer des problèmes environnementaux et affecter la santé des plantes.

  • L'engrais spécialisé pour la vigne : certains engrais sont spécialement formulés pour les vignes. Ces mélanges sont généralement adaptés aux besoins nutritionnels des vignes et peuvent contenir des oligo-éléments pour améliorer la qualité et le goût des raisins.

Le choix de l'engrais idéal pour vos vignes dépend donc de plusieurs facteurs, comme la composition du sol, le climat, la variété de raisin cultivée et vos objectifs de production. Il est donc conseillé de consulter un spécialiste de l'agronomie ou de la viticulture pour obtenir des recommandations sur mesure. Quel que soit votre choix, l'utilisation d'un engrais approprié favorise la santé, la productivité et la qualité de vos vignes, contribuant ainsi à une viticulture florissante.

mains ramassant le sol

Zoom sur l'engrais organique : le fumier

Quel type de fumier pour enrichir la vigne ?

La sélection du bon engrais pour vos vignes implique une compréhension approfondie de leurs besoins nutritionnels spécifiques. Un choix populaire riche en matières organiques décomposées de sources diverses comme le bétail, les chevaux et les volailles. Ce trésor naturel fournit tout ce dont vos vignes ont besoin pour une croissance vigoureuse et une productivité optimale. Voici quelques alternatives qui pourraient profiter à votre vignoble :

Fumier :

  • De bovin :

    L'un des plus couramment utilisés dans les vignobles. Il est riche en azote, en phosphore et en potassium (NPK), trois éléments essentiels à la croissance des vignes. Ce produit est également relativement facile à trouver dans de nombreuses régions agricoles. Cependant, il est important de s'assurer qu'il soit bien composté pour éviter tout risque de contamination par des pathogènes.

  • De cheval :

    Il est également une option populaire pour fertiliser les vignes. Il est riche en matière organique et fournit des nutriments bénéfiques pour la santé des plantes. Cependant, ce produit peut être plus difficile à trouver et il peut contenir des graines de mauvaises herbes qui nécessitent un compostage approprié pour éviter tout problème d'adventices dans le vignoble.

  • De volaille :

    Comme celui de poule ou de dindon, il est également utilisé comme engrais pour les vignes. Il est riche en azote et en phosphore, mais il peut être très concentré en nutriments, ce qui peut nécessiter une utilisation avec modération pour éviter une sur-fertilisation.

  • De mouton :

    Il est une autre option à considérer pour fertiliser les vignes. Il est généralement bien équilibré en nutriments et peut être un bon choix pour les sols légers ou sableux qui ont besoin d'une augmentation de la matière organique.

  • Fumier composté :

    Quel que soit le type de mélange de litière choisi, il est essentiel de le composter correctement avant de l'appliquer dans le vignoble. Le compostage permet de réduire les risques de pathogènes et de mauvaises herbes, tout en favorisant la décomposition des matières organiques pour une libération lente des nutriments. Si vous n’avez pas accès dans votre entourage à ce type de matière organique, ou pas en quantité suffisante, retrouvez notre gamme sur notre catalogue d’engrais, avec des produits à tous les prix. Si vous ne trouvez pas un produit, n’hésitez pas à nous contacter !

Comment épandre votre fumier sur les vignes ?

Une fois que vous savez quel fumier vous souhaitez utiliser pour favoriser la croissance de vos vignes, la question qui se pose est : comment épandre votre fumier sur les vignes ? C’est un choix qui sera assez simple parce que vous n’avez que 3 options :

  • La méthode traditionnelle : elle consiste à disposer une couche de fumier entre les rangs de vignes. Cela peut se faire manuellement, mais il existe des épandeurs, des engins qui rendent cette tâche bien plus rapide et bien moins fatigante. Le fumier servira alors de couvert végétal et l’engrais pénétrera dans le sol grâce au ruissellement de l’eau de pluie.
  • L’incorporation directe : ici on ne se contente pas de disposer le fumier sur le sol, mais des engins agricoles creusent le sol sur leur passage, intègrent, puis rebouchent.
  • Le fumier condensé : on peut également utiliser des granules à la place du fumier classique et l’incorporer directement dans le sol. Ce type de fumier est conçu industriellement, son apport nutritif est donc dosé pour répondre à des besoins spécifiques.
mains coupant raisins

Plan d’engrais : quand fertiliser votre vigne ?

L’utilisation d’engrais doit idéalement faire l’objet d’une réflexion sur le type d’engrais le plus pertinent, mais aussi sur les périodes de fertilisation. Les périodes de fertilisation des sols des vignobles sont par conséquent le plus souvent programmées à l’avance. Cette programmation, ainsi que les autres paramètres d’épandage, est consignée dans un document : le plan d’engrais.

Un plan d'engrais est un document qui décrit les types et les quantités d'engrais nécessaires pour cultiver une culture particulière sur un terrain donné. Sur votre vignoble, le plan d’engrais doit tenir compte des besoins en nutriments de la vigne, des caractéristiques du sol, des prévisions météorologiques et des objectifs de rendement. Les plans d'engrais peuvent inclure des éléments sur les types et les quantités d'engrais à utiliser, ainsi que sur la fréquence et la méthode d'application. Les plans d'engrais peuvent être élaborés par des agronomes, les viticulteurs eux-mêmes, ou des experts en engrais et peuvent être adaptés pour répondre aux besoins spécifiques de votre vigne.

C’est par exemple grâce à un plan d’engrais bien réalisé qu’on évite les carences les plus courantes en viticulture, telles que la carence en bore ou la carence en phosphore.

Si le plan d’engrais est propre à chaque vigne, il existe néanmoins des règles générales sur lesquelles vous pouvez vous appuyer :

  • Une application de fumier est recommandée à la plantation pour poser les bases d’une vigne forte et pérenne.
  • L’enrichissement du sol en matière organique peut se faire après chaque récolte, mais ce n’est pas indispensable si vous utilisez du fumier de qualité.
  • En matière d’engrais, il faut éviter les excès. Nous avons évoqué le risque d’un excès d’azote, mais trop de fumier peut aussi être contre-productif pour la qualité de votre raisin. Comptez environ 10 tonnes par hectare pour un enrichissement de qualité.

Les questions fréquentes que l'on se pose sur l'engrais pour vigne : 

L'application d'engrais organiques dans la vigne, qu'ils soient verts, biologiques ou d'origine naturelle, est optimale en automne ou au début du printemps. Cela permet d'améliorer leur efficacité tout en favorisant une croissance saine et productive de la vigne.

L'arrosage des vignes dépend fortement des conditions environnementales, du type de sol, de la variété de raisin et de l'étape de croissance de la vigne. En général, les vignes préfèrent un sol bien drainé et nécessitent moins d'arrosage que d'autres cultures. Cependant, l'irrigation peut être bénéfique à certains moments.

Lorsque les jeunes plants de vigne sont récemment plantés, ils ont besoin d'irrigation régulière pour s'établir et développer leurs racines. Les premières années sont cruciales pour une croissance saine et vigoureuse.

Pendant la période de croissance active de la vigne, généralement au printemps et en été, il peut être nécessaire d'irriguer si le sol devient trop sec. Cela est particulièrement important pendant la floraison et la nouaison, car un manque d'eau à ce stade peut affecter la production de raisin.

Lors du choix d'un engrais NPK pour contrer une carence en potassium, privilégiez une formulation avec une teneur en potassium plus élevée par rapport à l'azote et au phosphore. Par exemple, une formulation 10-15-20 ou similaire pourrait être adaptée, avec 10 % d'azote, 15 % de phosphore et 20 % de potassium dans l'engrais. Cette approche garantit une composition équilibrée pour une fertilisation efficace.