Coutre incorporé à barre charrue révers. G&B 172324 origine

Expédié par Agriconomie

Le coutre incoporé en acier moulé permet la liaison entre la barre et le versoir, il contribue à découper aussi la bande de terre, laissant derrière lui une muraille propre.

Lire la suite

En stock

30€93 HT

au lieu de 32€56 HT -5 %

( soit 37€12 TTC )

× 1 unité

Commandez maintenant et recevez votre produit le 04/05/18

Livraison
rapide
Satisfait ou
remboursé
Paiement
100% sécurisé
4.6 / 5
(1376 clients nous ont évalué)
  • Raymond F du (45), le 23/07/17
    Livré a temps
  • Jean-luc L du (22), le 05/02/18
    RAS
  • Loic P. du (10), le 04/05/17
    Je recommande votre site.
  • Paul G du (20), le 05/02/18
    Envoi rapide, bonnes relations avec le site et merci pour le cadeau.
  • Ludovic V du (33), le 05/02/18
    Très satisfait de ma première commande
  • Letierce L. du (49), le 01/03/17
    Ma commande est en cours de livraison, j'attends avec impatience.
  • Hervé N du (55), le 05/02/18
    Mon colis est arrivé.
  • Michel P du (10), le 05/02/18
    n/c
  • Dominique F. du (64), le 12/04/17
    Rien a dire
  • Jean-Jacques L du (77), le 02/08/17
    Dans l'ensemble tout va bien. merci
Voir tous les avis de nos clients
Ce produit est compatible avec

Marques

  • GREGOIRE ET BESSON
  • AUTRES PIÈCES DÉTACHÉES OE

Références d'origine

172324

Frais de livraison

Livraison offerte dès 200,00 € HT d'achat

Description du produit

Le coutre incoporé en acier moulé permet la liaison entre la barre et le versoir, il contribue à découper aussi la bande de terre, laissant derrière lui une muraille propre.

Accueil Agriculture Travail du sol Charrues Grégoire & Besson - Charrues Grégoire-Besson coutres incorporés 172324 Coutre incorporé barre D G&B

Marque
GREGOIRE BESSON
Origine ou Adaptable
Origine
Droite / Gauche
Droite
Pour matériel
Charrue
Référence d'origine
172324
Agriconomie
Pour afficher les prix négociés dans votre ville Veuillez renseigner votre code postal
Agriconomie
Achetez vous depuis la belgique ?
drapeau de la belgique
essayer
Agriconomie
non merci