Margaux
Margaux - Experte Engrais
Trier par :
 
 
Produits par page :
Trier par :
 
 
Produits par page :

18 produits

C’est quoi un engrais bio ?

Un engrais biologique est un produit destiné à apporter aux plantes des compléments d'éléments nutritifs, de façon à améliorer leur développement, leur croissance et à augmenter le rendement. Il s’oppose aux engrais chimiques qui sont eux obtenus à partir de molécules de synthèse et fabriqués par l’industrie chimique. L’engrais bio est un engrais d'origine organique dont la traçabilité peut être tracée et certifiée.

Quels sont les types d’engrais bio ?

Il existe 2 types d’engrais bio, les engrais minéraux et organiques. Les plus répandus sont les engrais organiques qui sont issus de déchets végétaux ou animaux. Ils libèrent des composés qu’ils contiennent naturellement et qui vont fertiliser les cultures, notamment en azote, en phosphates et oligo-éléments. Les engrais minéraux bio sont des oligo-éléments (bore, manganèse…) qu’on va retrouver naturellement sur terre.

Engrais organiques bio :

Les engrais organiques bio sont issus des déchets des processus agricoles ou agroalimentaires et transformés en farines, poudres, bouchons pour faciliter leurs épandages et leurs apports sur les cultures.

Certains engrais organiques ont une action rapide, qui va limiter le lessivage des nutriments :

Farine de sang ou sang séché : le produit provient des abattoirs de volailles et se présente en poudre. Il apporte beaucoup d’azote et un peu de phosphate.

Farine de plume : le produit vient également des abattoirs de volailles, il apporte un effet « starter » sur les cultures surtout en azote.

Fientes déshydratées : il est produit par les élevages intensifs de volailles. C’est un engrais NPK complet.

Lisier de porc déshydraté : il est produit par les élevages de porc, c’est un engrais riche en phosphore mais contient également de l’azote et de la potasse.

Poudre d’algues marines : issue de l’exploitation des différentes algues marines, cet engrais organique est très riche en oligo-éléments.

Macération de plantes : le plus souvent connus comme insectifuges, ils ont aussi des vertus fertilisantes car considéré comme biostimulants. Ces purins (ortie, prêle..) vont avoir un effet fortifiant et dynamisant aussi bien sur la plante que sur le sol en améliorant la disponibilité des éléments nutritifs du sol.

Mélasses : elles sont issues du pressage du raisin et des betteraves, et sont riches en potasse.

Tourteau de ricin : issus du pressage des graines de ricin, ces tourteaux apportent beaucoup d’azote et un peu de phosphate, de potasse et d’oligoéléments. Il a également un effet répulsif sur des nuisibles comme les taupes, mulots, rats taupiers et campagnols.

D’autres engrais organiques agissent de façon progressive, c'est-à-dire que les éléments nutritifs se libèrent progressivement au cours du temps et deviennent disponibles pour les racines grâce à l'action des micro-organismes du sol :

Poudre d’os : ces engrais riches en phosphate libèrent aussi un peu d’azote, très progressivement sur l’année.

Le guano : C’est un engrais naturel à base de fientes d’oiseaux ou de chauve-souris. Il est très riche en azote ainsi qu’en phosphore.

La kiésérite : C’est un engrais naturel d'origine minière produit à partir de sels marins de chlorure de sodium, de potassium et de sulfate de magnésium. La kiésérite est entièrement soluble dans l'eau ce qui rend les éléments directement assimilables par les cultures. Le magnésium est alors rapidement disponible quelles que soient les conditions de sol et de pH. Le soufre, quant à lui, est solubilisé en sulfates SO3 pour être assimilé par les plantes.

Certains engrais vont se présenter sous forme de pulvérulents comme les fientes. D’autres sous forme de bouchons et sont le plus souvent associés dans des formules comme la poudre de viande et d’os pour obtenir des engrais plus complets.

Engrais minéraux bio :

Quelques engrais minéraux sont autorisés en agriculture bio comme des produits contenant du bore, de la potasse ou encore du soufre. Ils permettent d’apporter et de favoriser l'assimilation de ces oligo-éléments. Le plus souvent ils se présentent sous forme liquide.

Pourquoi utiliser des engrais bio ?

L’avantage d’utiliser des engrais bio est de pouvoir fertiliser ses cultures et d’augmenter les rendements tout en valorisant sa production comme agriculture biologique. Ils sont une alternative réaliste aux engrais de synthèse. De plus le bilan carbone des engrais conventionnels (élaborés avec des molécules de synthèse dont la fabrication consomme de l’énergie en quantités significatives) n’est pas aussi bon que celui des engrais biologiques élaborés à partir de déchets issus de matière vivante. En outre la fertilisation bio influe très positivement sur l'activité biologique et sur les propriétés physiques et chimiques du sol.

Comment épandre les engrais bio ?

Comme évoqué plus haut, on distingue les engrais solides avec des bouchons qui s’épandent le plus souvent avec des épandeurs d’engrais à disque et des pulvérulents qui vont s’épandre avec un épandeur à fumier. Les engrais liquides vont être pulvérisés en foliaire sur les cultures.

Pour des applications particulières comme les engrais localisés, un épandeur spécial localisé sera requis.

Pour des agriculteurs en agriculture biologique ou pour toute personne souhaitant utiliser des produits plus « naturels », les engrais biologiques sont une possibilité de se substituer aux engrais chimiques classiques. L’efficacité des engrais bio est démontrée mais leurs prix élevés sont un frein pour une utilisation à plus grande échelle. Toutefois le développement de l’agriculture biologique permet une croissance de l’utilisation de ces engrais.

L’axe de développement principal dans le futur concernant les engrais bio sera la sécurisation de l’approvisionnement car pour des engrais avec une forte saisonnalité comme les bouchons organiques, l’approvisionnement en matières premières (farine de sang, farine de viande…) peut-être compliqué. Le marché des engrais bio doit maintenant se structurer pour être capable de répondre à la demande grandissante corrélée évidemment avec l’augmentation des surfaces en agriculture biologique.

Qu’est-ce qu’un engrais organique pour l’agriculture biologique ?

Un engrais organique pour l’agriculture biologique est synonyme d’engrais naturel. Il est issu de matière vivante soit végétale ou animale qui peut être mélangé à des produits minéraux. Ils peuvent se préparer soi-même ou bien s’acheter directement dans le commerce. Il permet d’apporter des nutriments aux végétaux.

Quels sont les différents engrais organiques utilisés en bio ?

Un exemple d’engrais organique pour l’utilisation en bio est la cendre de bois. En effet, c’est un engrais qui apporte de la potasse et du phosphore. Il est surtout riche en potasse et un peu moins en phosphore. Il contient également du calcium. Il a une texture fine et poudreuse qui permet d’alléger les sols lourds. C’est un excellent engrais pour le gazon, les tomates, le melon, les pommes de terre etc… Il peut s’agir également de magnésie, cuivre, zinc ou de bore. Il y a des éléments marins qui composent les engrais organiques. C’est le cas du « lithothamne » qui est une algue des mers. Elle est riche en calcaire, en sodium, en calcium et en magnésium. De plus, elle est dépourvue de nitrate, c’est donc un engrais très intéressant. Le sang séché est également un engrais organique qui provient des abattoirs de volailles élevées en agriculture biologique et se présente sous forme de poudre. Il apporte beaucoup d’azote et un peu de phosphate. Il s’épand au printemps pour les légumes feuilles. La corne broyée provient des abattoirs, c’est une poudre qui se met au pied des cultures pérennes telles que les arbres, asperges, artichauts etc… On le met à l’automne car son action est lente pour libérer l’azote, mais aussi le phosphate, le soufre etc…

Il y a des engrais organiques liquides comme le purin d’ortie, les jus d’algue etc…

Comment utiliser un engrais organique ?

On utilise un engrais organique en faible quantité. Il est utilisé pour compléter un terreau et peut être associé avec un autre compost d’origine naturel. Pour l’utiliser à bon escient, il faut bien lire les étiquettes et connaître correctement les conditions d’emploi du produit. Lorsque l’on choisit un engrais, il faut prendre en considération la saison car selon le temps qu’il fait et le climat, la plante n’a pas les mêmes besoins. Il faut bien évidemment respecter les dosages qui sont préconisés.

Comment pulvériser un engrais organique ?

On pulvérise un engrais organique à l’aide d’un pulvérisateur sur les feuilles des plantes aux points de croissance notamment car les jeunes feuilles absorbent mieux l’engrais que les feuilles plus âgées. Il faut choisir le bon moment, d’une manière générale, il faut éviter les périodes trop chaudes, ensoleillées et sèches qui vont favoriser la fermeture des stomates. On privilégie le matin ou en fin de soirée lorsque l’air est plus frais ce qui favorise l’ouverture des stomates et permet une meilleure absorption de l’engrais. Lorsque le temps est nuageux, c’est optimal pour le faire. Comme nous l’avons déjà dit précédemment, il faut respecter la dose homologuée.

Une large gamme d’engrais sur Agriconomie

En plus de nos offres en engrais bio, Agriconomie vous propose des gammes d’engrais essentielles pour la gestion de vos cultures : engrais NPK, engrais phosphate, engrais organique, ammonitrate et engrais bio.

Agriconomie
Pour afficher les prix négociés dans votre ville Veuillez renseigner votre code postal

En cliquant sur « Voir les prix » vous acceptez nos Conditions générales d'utilisation. et la Politique de protection des données

Les informations demandées sont nécessaires au calcul des prix des engrais et aux échanges commerciaux. Les champs proposés sont obligatoires. Votre adresse email sera utilisées pour échanger avec vous et vous envoyer nos newsletters (contenu technique, lettre d’information marché, offres commerciales, etc.). Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et d’opposition au traitement de vos données ainsi que du droit de définir des directives sur le sort de vos données après votre décès. Vous pouvez exercer ces droits dans les conditions prévues par la Politique de protection des données et en envoyant un email à privacy@agriconomie.com.
Les produits de cette catégorie étant dédiés à une utilisation professionnelle, vous confirmez que l’adresse email utilisée est dédiée à votre activité professionnelle.