Affiner ma recherche

Type de pièces

Matière

Trier par :
 
 
Produits par page :
Trier par :
 
 
Produits par page :

33 produits

Vous avez besoin de raccord de qualité pour raccorder vos tuyaux ? Il existe différents types de raccords disponibles sur le marché qui s’adapte à différent usage. Parmi les plus utilisés en France, il y a le raccord symétrique guillemin, plus connu sous le nom de raccord pompier.

Qu’est-ce qu’un raccord pompier ?

Pour faire simple, un raccord pompier ou symétrique est un dispositif de raccordement de type mécanique qui permet de relier 2 tuyaux. Ils sont disponibles en différent matériaux comme l’acier, l’inox, le laiton, le bronze ou encore le polypropylène. Comme les raccords Storz, les raccords pompiers sont placés de part et d’autre sur les tuyaux à raccorder, on les appelle demi-raccord. Chaque demi-raccord est identique et symétrique. Un demi-raccord est composé d’un joint d’étanchéité à l’avant, d’une bague de verrouillage tournant et d’un jonc de maintien. Selon le modèle, il peut aussi y avoir soit deux demi-coquilles, soit des mâchoires.

Utilisé depuis le 19e siècle, le raccord pompier est connu sous différentes appellations à savoir raccord symétrique, raccord guillemin, raccord symétrique guillemin et raccord DSP. Concernant ce dernier, il existe de nombreuses explications sur la signification du DSP. La plus plausible est que ce sigle signifie Dubois Spécial Paris, soit le nom de la firme qui a commercialisé en premier ce dispositif. Il a été nommé ainsi à l’initiative d’Eugène Corbaz, l’inventeur du dispositif et qui l’a breveté en 1931.

Les raccords DSP à verrou sont conçus de manière à éviter tout problème d’étanchéité. Ils sont principalement utilisés par la lutte contre l’incendie. C’est pourquoi ce dispositif DSP est un raccord rapide comme le Storz, ce qui explique également le gros filet rond. Bien qu’il s’agisse du même dispositif, les dispositifs DSP (norme NF E29-572) comportent quelques différences par rapport au raccord symétrique guillemin (norme NF S61-704). Les dispositifs DSP sont composés par un joint à lèvre souple, d’une bague de verrouillage avec 2 rampes doté chacun de bossage au milieu. Il est question d’un système anti-retour permettant d’éviter les désaccouplements intempestifs à l’usage. Il n’est pas nécessaire d’utiliser une clé de bossage pour effectuer une manœuvre de verrouillage. D’ailleurs, à cause de la forme de son joint, on le surnomme auto-étanche.

Avec ou sans verrou, ce dispositif de raccordement ne sert pas uniquement pour le pompier. Permettant le transvasement, l’aspiration et refoulement des liquides et des pulvérulents, il est très utile dans de nombreux domaines d’application. Ainsi, ce dispositif de raccordement est utilisé en transport, en chimie, en pétrochimie, en agriculture pour la pulvérisation, dans les industries alimentaires et bien d’autres encore.

Quels sont les différents types de raccords pompiers ?

Il y a plusieurs types de raccords pompiers, avec ou sans verrou, en fonction de la méthode d’assemblage. On distingue 3 principaux types à savoir : à douille (embout) annelée, fileté et à souder. Puis, il y a les modèles spécifiques : avec réduction, avec bouchon et à transformation.

Raccords à douille (embout) annelée

Les modèles à douille (embout) annelée sont faits pour être sertis sur les tuyaux. L’avantage d’utiliser un modèle à douille annelée c’est qu’il peut être monté pour différentes configurations. On peut monter un modèle à douille annelée avec des jupes embouties, des jupes crantées, du feuillard et des colliers tourbillon. De par ce côté polyvalent, les modèles à douille annelée sont les plus utilisés en France.

Les raccords à embout fileté mâles et femelles

Un modèle à embout fileté, c’est un dispositif dont l’assemblage se fait par vissage. Pour un assemblage parfait, il est important que le filetage et le diamètre de pouces correspondent. À titre indicatif, un filetage de 8 x 13 correspond à un diamètre de 1,4. Les modèles fileté, généralement fait en acier ou en laiton, peuvent disposer ou non d’un verrou. On peut trouver des modèles avec un filetage en BSP ou un filetage en NTP. Ces derniers suivent respectivement les normes en vigueur.

Les raccords à souder

Comme son nom l’indique, ce dispositif de raccordement est relié par soudage. Ces modèles à souder peuvent être faits en acier ou en inox. On distingue plusieurs types de dispositifs à souder, le plus fréquemment utilisé est le BW. Mais pour des besoins spécifiques, l’utilisateur peut demander le type usiné en SW.

La réduction

Un dispositif de raccordement à réduction fait référence à un dispositif qui permet de relier des demi-raccords de différentes tailles en fonction du diamètre. Ainsi, il permet de relier 2 tuyaux dont le diamètre n’est pas identique. En général, un dispositif de réduction se décline sous la forme de dispositif à fileté (mâle et femelle). On utilise essentiellement un dispositif de réduction dans la plomberie.

Le bouchon

Le bouchon sert surtout dans 2 domaines, à savoir les travaux de plomberie et de chauffage. Le bouchon, en laiton ou en cuivre, se décline sous différentes formes. On peut trouver sur le marché des modèles avec ou sans verrou. Un bouchon peut aussi être équipé de poignée.

Les transformations

Un dispositif de transformation suit le même concept que le dispositif de réduction. Mais au lieu de connecter des dispositifs de diamètre différent, il connecte des dispositifs de différentes familles. Ainsi, on peut connecter un raccord pompier à une autre famille comme le Storz, le Tankwagen ou l’express.

Comment choisir son raccord pompier ?

Pour choisir un raccord pompier ou symétrique guillemin, plusieurs critères doivent être pris en compte pour répondre aux besoins.

Méthode d’assemblage (type)

Il faut se demander en premier lieu si le modèle choisi, avec ou sans verrou, est à visser, à sertir ou à souder. Le choix dépend surtout du type d’installation et de son usage.

Les dispositifs de raccordement à visser et à verrou sont à utiliser si l’on prévoit d’effectuer des interventions régulières qui nécessitent le démontage. À cet effet, les constructeurs proposent des modèles à visser qui peuvent être manipulés avec une clé et à la main. Le remplacement est simplifié par la présence du joint d’étanchéité qui s’intègre sur les modèles à visser. Ainsi, il n’est pas nécessaire de faire appel à un professionnel comme un plombier pour réaliser l’intervention.

Quant aux dispositifs de raccordement à sertir ou à souder, ils conviennent surtout pour une installation permanente. Parmi les installations concernées, il y a le circuit d’alimentations d’eau. L’avantage des modèles à sertir et à souder est l’aspect économique. Cela est dû au fait qu’ils ne nécessitent pas de système d’étanchéité et n’intègrent pas de système mécanique. Ils sont surtout adaptés pour les tuyaux en laiton et en cuivre. En revanche, la complexité de l’intervention exige le savoir-faire d’un professionnel pour la pose et le remplacement.

Type de matériaux

Acier, laiton, inox, le choix du matériau n’est pas un choix anodin. Certains matériaux sont spécifiques à un domaine d’application spécifique. En effet, il faut que le matériau utilisé soit compatible avec les tuyaux et le fluide dans le circuit.

L’acier est adapté à plusieurs types de fluides comme les liquides et le gaz inertes ou corrosifs. Il est résistant à l’eau à température ambiante, à la vapeur et à l’air comprimé. Un raccord pompier ou symétrique à verrou en acier est donc idéal pour des domaines comme l’irrigation. À noter qu’il peut être question d’un alliage acier inox ou de l’acier galvanisé, notamment pour l’agriculture.

Le laiton peut être utilisé pour différents types de fluides. Dans certains cas, il est associé à du cuivre ou du nickel. En général, il est utilisé pour à peu près tout sauf les liquides et les gaz inertes ou corrosifs.

L’inox est un matériau passe-partout qui s’adapte à différents usages. Il est recommandé dans l’industrie pétrochimique, alimentaire, pétrolière et pharmaceutique.

Type de filetage

S’il est question de dispositif symétrique à fileté, il est important de choisir un modèle compatible avec celui de l’installation. Il faut bien vérifier que le sens du filetage est approprié. En principe, un filetage classique est un filetage à pas à droite, on le visse dans le sens des aiguilles d’une montre. Il faut aussi s’attarder sur les normes : un filetage américain NPT est un filetage dont l’étanchéité est assurée par un produit comme le téflon. C’est à l’inverse du NPTF qui n’a pas besoin de produit d’étanchéité. Du côté des gaz, le BSP cylindrique utilise un joint annulaire tandis que le BSP conique utilise un téflon.

Comment changer son raccord pompier ?

Le changement de dispositif de raccordement, avec ou sans verrou, peut être facile ou complexe en fonction de la méthode d’assemblage. S’il est question d’installation, un particulier peut aisément le faire en différentes étapes : mettre les demi-raccords face à face (en opposition), emboîter les demi-raccords l’un dans l’autre et tourner les bagues pour faire passer le demi-raccord dans le guide de l’autre. En ce qui concerne un potentiel changement du dispositif à verrou, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour son savoir-faire.

Une large gamme de pièces de pulvérisation et pulvérisation sur Agriconomie.com

Agriconomie c’est la référence pour l’achat de matériels pour votre pulvérisateur agricole. Vous trouverez toutes les pièces nécessaires au meilleur prix et en livraison rapide sur votre exploitation. Notre gamme pour la pulvérisation comprend les essentiels suivants : pompe de pulvérisation (130 réf.), porte-buse (100 réf.), buse de pulvérisation (600 réf.), vanne (60 réf.), raccord galvanisé (15 réf.), pompe pour quad (60 réf.), pompe électrique 12v (40 réf.) et bien d’autres.

Si vous ne trouvez pas votre pièce ou votre réf. dans notre catalogue en ligne, n’hésitez pas à nous adresser votre devis. Nos experts en pièces agricoles vous répondront en 48h en répondant à votre besoin.

Agriconomie
Pour afficher les prix négociés dans votre ville Veuillez renseigner votre code postal

En cliquant sur « Voir les prix » vous acceptez nos Conditions générales d'utilisation. et la Politique de protection des données

Les informations demandées sont nécessaires au calcul des prix des engrais et aux échanges commerciaux. Les champs proposés sont obligatoires. Votre adresse email sera utilisées pour échanger avec vous et vous envoyer nos newsletters (contenu technique, lettre d’information marché, offres commerciales, etc.). Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et d’opposition au traitement de vos données ainsi que du droit de définir des directives sur le sort de vos données après votre décès. Vous pouvez exercer ces droits dans les conditions prévues par la Politique de protection des données et en envoyant un email à privacy@agriconomie.com.
Les produits de cette catégorie étant dédiés à une utilisation professionnelle, vous confirmez que l’adresse email utilisée est dédiée à votre activité professionnelle.