Champ Maïs

Quels couverts avant la culture du maïs
Comment faire son choix ?

Champ Maïs

Quels couverts avant la culture du maïs
Comment faire son choix ?

Tout d’abord, il est bon de rappeler les règles générales permettant de choisir un couvert :

  • Un couvert doit permettre de casser le cycle des ravageurs et maladies entre les cultures. Il est donc important d’éviter les couverts vulnérables aux mêmes maladies ou mêmes ravageurs que les cultures principales.
  • Les objectifs du couvert sont à définir, souhaite-t-on lutter contre certains adventices/maladies/ravageurs ? Empêcher la lixiviation du nitrate durant l’hiver (CIPAN) ? Préserver le sol de la battance, de l’érosion ? Valorisation en fourrage ?

Les différents couverts possibles, du plus bénéfique au plus risqué avant le maïs et les contraintes s’appliquant :

légumineuses

Les légumineuses (Féverole, pois etc…) ont un effet bénéfique sur la culture, et permettent de réduire la demande en fertilisant en raison de leur capacité à fixer l’azote atmosphérique grâce à des nodosités présentes dans les racines. Ce couvert est souvent utilisé en tant que CIPAN/engrais vert grâce à la capacité des légumineuses à recharger les réserves du sol en azote grâce à l’azote présent dans l’air.

Phacélie

Phacélie, lin, tournesol, niger ainsi que certaines graminées comme le seigle, l’avoine, le moha, le sorgho et l’alpiste n’ont pas d’effets particuliers sur la culture de maïs. Ces espèces permettent de rapidement étouffer les mauvaises herbes grâce à leur croissance rapide. Elles offrent aussi une bonne protection contre l’érosion et la lixiviation des fertilisants. Certaines espèces comme la phacélie ont une action insecticide (et anti-nématode).

Crucifères
Crucifères

Crucifères (moutarde, radis, colza etc…) : peuvent-être utilisés en couvert avant maïs mais doivent être détruit tôt (novembre à février) sinon quoi il y a un risque d’effet dépressif sur le rendement. Ce couvert est utilisé en tant que CIPAN grâce à une implantation rapide et une bonne capacité de pompage de l’azote ainsi qu’une bonne protection du sol contre l’érosion et la lixiviation des fertilisants. Certaines espèces (comme la moutarde blanche) sont aussi appréciés pour leur action anti-nématodes. Cependant, la moutarde sera difficile à enfouir du fait de sa racine puissante.

Sarrasin

Le Sarrasin est possible mais déconseillé car la plante risque de monter en graine rapidement et est difficile à contrôler. Cette culture est utilisée pour son fort pouvoir couvrant (pour lutter contre les adventices) et son caractère peu gourmand en azote. Cependant, elle a tendance à ne pas mûrir uniformément, ce qui cause des pertes à la moisson.

ray-grass
ray-grass

Le ray-grass d’Italie, parfois utilisé comme couvert est ici déconseillé car en plus de consommer l’azote du sol, augmentant ainsi le besoin de fertilisation pour le maïs à venir, il en consomme aussi l’eau car il est récolté tard, il y a donc un risque d’assécher le sol. De plus, il y a un risque de repiquage du ray-grass. Tous ces éléments font du ray-grass un couvert très risqué avant un maïs. Le ray gras d’Italie est généralement destiné à la fauche pour le fourrage, il permet aussi de structurer le sol en surface. Cependant, il est déconseillé en système céréalier car il a un effet dépressif sur la culture suivante.

Date de semis
Couvert
Effets positifs
Effets négatifs
Post moisson
Mi-Aout à mi-septembre

Couvert

Légumineuses

Effets positifs

Très bon apport d’azote au sol apprécié en culture de maïs

Effets négatifs

Post moisson

Bonne

Mi-Aout à mi-septembre

Moyenne à mauvaise

Couvert

Phacélie, lin, tournesol, niger, seigle, avoine, moha, sorgho et alpiste

Effets positifs

Lutte contre les adventices, l’érosion et la lixiviation, parfois insecticide et anti-nématodes

Effets négatifs

Post moisson

Phacélie, lin : bonne, moha, niger, tournesol : bonne, autre : bonne

Mi-Aout à mi-septembre

Phacélie, lin : mauvaise, moha, niger, tournesol : mauvaise, autre : bonne

Couvert

Crucifères

Effets positifs

Bon apport d’azote et protection du sol, parfois anti-nématode

Effets négatifs

Doit-être détruit tôt (novembre-février). La moutarde peut être difficile à enfouir

Post moisson

Bonne

Mi-Aout à mi-septembre

Bonne

Couvert

Sarrasin

Effets positifs

Fort pouvoir couvrant efficace contre les adventices. Faible consommation d’azote

Effets négatifs

Peut monter en graine rapidement et risque élevé de perte à la récolte

Post moisson

Bonne

Mi-Aout à mi-septembre

Mauvaise

Couvert

Ray-grass d’Italie

Effets positifs

Structure le sol en surface

Effets négatifs

Epuise les réserves d’eau et d’azote du sol, ce qui a un effet dépressif sur la culture de maïs suivante. Risque de repiquage élevé

Post moisson

Bonne

Mi-Aout à mi-septembre

Bonne

Les dates de destruction des couverts

  • Limon, craie, sable : de novembre à février voir début mars
  • Limon argileux, sol argilo-calcaire : si labour dès le 15/11, sinon entre le 15/11 et le 01/02
  • Sol argileux : mi-novembre à mi-décembre
Méthode
Avantage
Inconvénient

Méthode

Glyphosate

Avantage

-Facile à mettre en œuvre
-Indépendant de l’humidité du sol

Inconvénient

-Délai avant l’implantation de culture
-Impact environnemental et usage limité dans certains départements

Méthode

Broyage

Avantage

-Facilite le travail du sol
-Résidus en surface protégeant bien le sol

Inconvénient

-Ne pas utiliser sur couvert de graminées, risque de repiquage

Méthode

Labour

Avantage

-Pas de passage supplémentaire sur la parcelle

Inconvénient

-Le couvert risque de repartir via leurs organes de réserve

Méthode

Gel

Avantage

-Pas de passage supplémentaire
-Aucun coût
-Plus efficace sur couvert bien développé

Inconvénient

-Part d’aléatoire (date, intensité du gel), viable surtout en climat continental

Méthode

Roulage sur sol gelé

Avantage

-Résidus en surface protégeant bien le sol
-Efficace sur couvert gélif (phacélie)
-Rapide et peu couteux

Inconvénient

-Tassement du sol
-Peu efficace sur couverts peu gélifs (Graminées)
-Part d’aléatoire (le gel peut apparaitre tardivement)

Méthode

Déchaumage

Avantage

-Prépare le lit de semence pour la culture suivante
-Peu couteux

Inconvénient

-Doit être effectué dans de bonnes conditions de ressuyage (automne-hivers)

Agriconomie
Pour afficher les prix négociés dans votre ville Veuillez renseigner votre code postal

En cliquant sur « Voir les prix » vous acceptez nos Conditions générales d'utilisation. et la Politique de protection des données

Les informations demandées sont nécessaires au calcul des prix des engrais et aux échanges commerciaux. Les champs proposés sont obligatoires. Votre adresse email sera utilisées pour échanger avec vous et vous envoyer nos newsletters (contenu technique, lettre d’information marché, offres commerciales, etc.). Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et d’opposition au traitement de vos données ainsi que du droit de définir des directives sur le sort de vos données après votre décès. Vous pouvez exercer ces droits dans les conditions prévues par la Politique de protection des données et en envoyant un email à privacy@agriconomie.com.
Les produits de cette catégorie étant dédiés à une utilisation professionnelle, vous confirmez que l’adresse email utilisée est dédiée à votre activité professionnelle.