Théophile
Théophile - Expert Semences & Bio
Trier par :
 
 
Produits par page :

Quelles sont les caractéristiques de la féverole ?

La féverole, vicia faba, appartient à la famille des fabacées (nouvelle classification des légumineuses). La plante présente un port dressé et dépasse généralement 1.5 m de hauteur. Le rendement moyen de la féverole en France est de 42 quintaux par hectare. Certaines variétés sont plus couramment appelées « fèves ». Le système racinaire de cette fabacée est volumineux. Le retour de cette culture sur une même parcelle ne doit pas se faire avant minimum quatre ans.

La graine de féverole est connue pour être riche en énergie et en protéines. En effet elle contient 38% d’amidon et 25% de protéines. La féverole se récolte généralement en fin de campagne, vers la fin Août et début Septembre, à 17-18% d’humidité pour limiter le pourcentage de grains cassés.

En Europe, la féverole est principalement destinée à l’alimentation des animaux d’élevage. Aujourd’hui, cette culture connaît un nouvel intérêt grâce au marché de l’exportation pour l’alimentation humaine, notamment en Egypte. Toutefois, elle est particulièrement sensible à la bruche, un insecte qui dégrade la qualité de la graine et la rend impropre à la consommation humaine. En l’absence de moyen de lutte, ce marché tend à être délaissé, tandis qu’avec le développement des techniques culturales simplifiées, la féverole est de plus en plus fréquemment utilisée en culture intermédiaire, notamment avec le colza, auquel elle apporte naturellement de l’azote en début de croissance grâce à ses nodules avant de geler pendant l’hiver.

La féverole, comme toutes les fabacées, a la capacité de fixer l’azote de l’air grâce à l’action des bactéries présentes dans les nodosités de ses racines. Cette plante permet donc de limiter la consommation d’engrais azoté et donc de réduire la consommation d’énergie et de gaz à effet de serre. Cette plante est alors une très bonne tête d’assolement, elle améliore les rendements des cultures suivantes. La fèverole a aussi une capacité étouffante. La féverole est donc souvent utilisée en agriculture biologique pour contrôler les mauvaises herbes ou les herbes non voulues.

Enfin, cette plante est très appréciée des pollinisateurs. Elle favorise l’activité de ces derniers et donc la féverole protège l’écosystème agricole.

Comment et quand semer la féverole ?

Féverole d’hiver

La féverole d’hiver se sème entre 20-25 grains /m² en sols limoneux et 30 grains/m² en sols argileux ou caillouteux. A l’Est et au Sud Est de la France, on préconisera davantage d’implanter une féverole d’hiver afin de limiter le risque de stress hydrique.

Féverole de printemps

La féverole de printemps se sème entre 40 et 50 grains/m² dans l’ensemble de la zone de production française. Les dates de semis seront différenciées dans les différentes zones géographiques françaises : dans le Nord de la France, il est conseillé de la semer entre le 15 février et le 15 mars. A l’Est et au Centre de la France, entre le 10 février et le 15 mars. Dans l’Ouest, entre le 1er février et le 28 février. Enfin, au Sud-Ouest, dès le 1er janvier et jusqu’au 15 février.

Les principales préconisations techniques pour le semis de la féverole sont de semer lentement pour assurer une levée homogène, d’utiliser du matériel adapté au semi-profond. De plus, la féverole n’est pas exigeante en termes de préparation du lit de semence. En effet, le développement racinaire se fait même en cas de travail grossier. La graine doit cependant être correctement recouverte. Enfin, il n’est pas nécessaire d’attendre le réchauffement du sol pour semer la féverole au printemps.

La féverole de printemps est de plus en plus utilisée comme plante compagne du colza d’hiver. En effet, ses propriétés fixatrices d’azote sont très recherchées pour procurer de l’azote au colza et améliorer le développement de ce dernier. Ainsi, le colza se développe rapidement en limitant les apports d’azote minéral. La féverole de printemps sera détruite par action du gel ensuite.

Les régions productrices de féverole en France ?

La France est le deuxième plus grand pays producteur de féverole en Europe. Les principales régions productrices en France sont la Picardie, l’Ile de France, le Midi-Pyrénées, les Pays de la Loire, la Haute Normandie et le Centre. La Seine-et-Marne est le département avec la surface la plus importante en féverole, plus de 10 000 hectares, ensuite l’Aisne avec entre 7 500 et 10 000 hectares de féverole chaque année et ensuite l’Oise avec plus de 5 000 hectares.

Quels engrais pour la féverole ?

La féverole étant une légumineuse, elle n’a pas besoin d’apports en engrais azotés. Elle a toutefois des exigences en engrais riches en phosphore et en potasse. Pour un rendement cible de 50 q/ha, il est conseillé d’apporter 60kg/ha d’engrais phosphatés et 65kg/ha d’engrais potassiques. Malgré tout, cette dose est à moduler en fonction des exportations, des reliquats et du nombre d’années sans apports. Alors, la fertilisation de cette culture doit s’appuyer sur les analyses de sol.

Comment stocker la féverole ?

Récoltée autour de 17% d’humidité, la féverole nécessite d’être ventilée à l’air ambiant dès la mise en silo pour la sécher afin d’atteindre 14% d’humidité pour un stockage sain. Il est important de faire descendre la température du lot vers 18-20°c. Il faut également trier la récolte afin d’éliminer les débris végétaux responsables d’un échauffement de la marchandise.

Par ailleurs, le grain de féverole est à manipuler avec précaution pour éviter les chocs et surtout les grains cassés. Il est donc conseillé de préférer les tapis en caoutchouc pour convoyer les graines plutôt que les vis et d’éviter les chutes hautes.

Quelle est la valeur alimentaire de la féverole ?

La féverole est une bonne semence pour l’apport nutritif de vos animaux d’élevages. En effet, la graine de féverole est composée à 44% amidon, 29% de protéines, 9% de cellulose, 4% de minéraux et 2% de matières grasses. Chez les ruminants, la valeur alimentaire de la féverole est approximativement de 1100 VEM (énergie nette) ,110 g de DVE (protéines digestibles dans l’intestin) et +122 g d’OEB (équilibre entre l’azote et l’énergie fermentescibles dans le rumen). La féverole est moins riche en énergie nette que le lupin mais reste à un résultat intéressant. L’ingestion d’1 kg de féverole est équivalente pour vos animaux à l’ingestion de 0,35 kg de tourteau de soja. Il est conseillé de distribuer la féverole légèrement concassée et de délimiter autant que possible les apports chez le ruminant et de réduire les risques d’acidose en limitant les doses de céréales. La féverole peut également servir de correcteur protéique et assurer une production de 25 à 28 L par jour.

Quels sont les dangers pour la culture de féverole ?

Comme toutes plantes et semences agricoles, vos cultures de féveroles peuvent être limitées par les ravageurs et les maladies. Les ravageurs principaux de la féverole sont les sitones, les pucerons noirs, les bruches et les pigeons ramiers. Le sitone est un charançon qui est actif par temps ensoleillé et par des températures supérieures à 12°C. Généralement, ce sont les larves qui causent le plus de dégâts. Les pucerons noirs se rassemblent lors de la floraison des féveroles et affaiblissent les plantes en se nourrissant de la sève de la plante. Dans les cas d’extrême colonisation, les rendements de la féverole peuvent être réduits à 1,2 tonne par hectare. Les maladies principales pouvant affecter la féverole sont botrytis et l’anthracnose. Ces deux maladies sont causées par des champignons, il est donc possible d’agir contre ces maladies par l’application de fongicide.

Une large gamme de semence de féverole sur Agriconomie.com

Agriconomie est le plus grand fournisseur en ligne de semences agricoles sur le marché français. Notre gamme comprend plusieurs semences de féverole au meilleur prix et en livraison rapide sur votre exploitation. Économisez de l’argent et du temps en panachant directement vos différentes semences sur notre site et composé le mélange de semences qui correspond à vos besoins. N’hésitez pas à contacter nos experts en semences pour toute question au 03 52 99 00 00. Consultez également notre gamme de produit pour la nutrition de vos animaux : tourteau de soja, tourteau de tournesol et tourteau de colza disponible en livraison sur votre exploitation.

Agriconomie
Pour afficher les prix négociés dans votre ville Veuillez renseigner votre code postal

En cliquant sur « Voir les prix » vous acceptez nos Conditions générales d'utilisation. et la Politique de protection des données

Les informations demandées sont nécessaires au calcul des prix des engrais et aux échanges commerciaux. Les champs proposés sont obligatoires. Votre adresse email sera utilisées pour échanger avec vous et vous envoyer nos newsletters (contenu technique, lettre d’information marché, offres commerciales, etc.). Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et d’opposition au traitement de vos données ainsi que du droit de définir des directives sur le sort de vos données après votre décès. Vous pouvez exercer ces droits dans les conditions prévues par la Politique de protection des données et en envoyant un email à privacy@agriconomie.com.
Les produits de cette catégorie étant dédiés à une utilisation professionnelle, vous confirmez que l’adresse email utilisée est dédiée à votre activité professionnelle.